Retrouve-nous

À la une

Le groupe de Nu-Metal qui a dépensé 4 000 000 $ pour enregistrer un album controversé

Kylian Lecore

Publié

le

Korn
Sven Mandel, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le groupe de Nu-Metal qui a dépensé 4 000 000 $ pour enregistrer un album controversé

Considéré comme le diamant brut de la discographie de Korn pour de nombreux fans dévoués, Untouchables est un témoignage de l’excès dans sa forme la plus audacieuse.

Avec un coût de production qui pourrait faire rougir même la rock star la plus prodigue (bon, peut-être pas Axl Rose, mais vous voyez l’idée), le groupe a dépensé une somme stupéfiante de 4 000 000$ pour donner vie à cette monstruosité avant-gardiste du metal.

L’album qui a marqué le groupe

Le chanteur Jonathan Davis l’a autrefois surnommé “le Aja du heavy metal” dans une interview avec Metal Hammer, en le comparant au classique de Steely Dan, pour en faire l’œuvre magistrale du groupe.

Comparé à la fureur brute et à l’intensité sans retenue de leurs premiers travaux, l’album de 2002 était une plongée dans un océan de complexité et de sophistication.

Publicité

Derrière le micro, Davis est passé d’un prophète du nu-metal enragé à un barde plus introspectif, écrivant des paroles qui cherchaient à atteindre la moelle de l’existence humaine.

Pourtant, malgré sa puissance lyrique et musicale, l’album n’a pas connu le succès commercial de ses prédécesseurs.

Il est resté en deuxième position du Billboard Top 200 – une position que beaucoup attribuent à une fuite prématurée sur Internet et à la concurrence féroce d’Eminem en haut du classement.

Un processus créatif extravagant

Pour le bassiste Reginald “Fieldy” Arvizu, l’album a été un voyage sauvage d’hédonisme débridé. Le style de vie du groupe pendant sa création ressemblait à un extrait d’un fantasme rock ‘n’ roll : des manoirs loués au gré des envies, des dépenses incontrôlées et des fêtes à couper le souffle qui méritaient des avertissements.

À lire aussi :  Chino Moreno révèle pourquoi il ne voulait pas que Deftones fasse une tournée avec Metallica plus tôt dans leur carrière.

Le producteur Michael Beinhorn s’est retrouvé confronté à la tâche colossale de sculpter un chef-d’œuvre au milieu du chaos. En tant que vétéran expérimenté du studio d’enregistrement, Beinhorn a navigué dans la créativité hyperactive de Korn, poussant le groupe à ses limites et au-delà.

Publicité

Davis se souvient de nombreuses fois où Beinhorn l’a renvoyé chez lui, critiquant sa performance et exigeant rien de moins que la perfection.

“Je voulais me battre contre [Michael]”, a déclaré Davis. “Je venais pour enregistrer des mélodies vocales et il me disait ‘Beurk ! Qu’est-ce que tu fais ? Rentre chez toi, tu es nul aujourd’hui.’ Je ne peux même pas compter combien de fois cela s’est produit. J’étais tellement blessé, mais il savait que je pouvais faire mieux et il me poussait vers la grandeur.”

Un travail aimé des fans

Untouchables était un monstre d’album, créé au milieu d’un tourbillon d’extravagance, d’excentricité et d’une immense énergie créative. Malgré sa performance commerciale mitigée, il reste une œuvre appréciée par les fans hardcore de Korn.

Cela témoigne de la dévotion du groupe et de sa croyance inébranlable en la valeur de sa musique. En fin de compte, cela en valait-il la peine ? Davis le pensait certainement. “Untouchables” a été le moment où j’ai vraiment commencé à m’épanouir en tant qu’artiste.”

Publicité

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Rom

    26 décembre 2023 at 21h35

    Excellent album, en plus celui-ci avait fuité sur internet des mois avant sa sortie. Le guitariste s’était fait piraté son pc.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *