Retrouve-nous

À la une

Hellfest 2024 : Queens of the Stone Age en 5 titres

Quentin Fossé

Publié

le

Queens of the Stone Age Hellfest 2024

Bienvenue dans le quatrième volet de notre série spéciale dédiée aux groupes du Hellfest 2024 ! Cette fois-ci, plongeons dans l’univers envoûtant de Queens of the Stone Age, l’une des têtes d’affiche du dernier jour du festival. De riffs éclatants à des expérimentations rock étonnantes, cette sélection de cinq morceaux essentiels vous permettra de découvrir ou redécouvrir Queens of the Stone Age.

1. “Regular John” – Queens of the Stone Age (1998)

“Regular John” a été la première chanson du premier album éponyme du groupe. Elle a marqué le début de leur voyage musical unique, mêlant des sonorités stoner rock et des ambiances psychédéliques.

2. “No One Knows” – Songs for the Deaf (2002)

“No One Knows” est devenue l’une des chansons les plus célèbres de Queens of the Stone Age. La batterie emblématique, jouée par Dave Grohl (également membre des Foo Fighters), a été enregistrée en une seule prise.

Publicité

3. “Little Sister” – Lullabies to Paralyze (2005)

“Little Sister” est un morceau entraînant issu de l’album “Lullabies to Paralyze”. La chanson a été inspirée par un riff de guitare de Josh Homme et illustre l’énergie rock brute du groupe.

4. “Sick, Sick, Sick” – Era Vulgaris (2007)

“Sick, Sick, Sick” est un morceau caractéristique de l’album “Era Vulgaris”, reconnu pour ses expérimentations sonores. Pour cette chanson, le groupe a exploré des sonorités plus sombres et électroniques.

5. “The Way You Used to Do” – Villains (2017)

“The Way You Used to Do” a été le premier single de l’album “Villains”. Cette chanson a marqué un retour aux sonorités plus dansantes et funky du groupe, avec des vibes groovy.

Publicité

À lire aussi :  Regardez : Travis Barker de Blink-182 rejoint deux icônes du Hardcore de New York sur scène pour un concert

Batteur, passionné de rock & métal depuis mon plus jeune âge, j'ai repris le site Hard Rock Mag en 2022 pour faire renaître de ses cendres ce magazine historique.