Retrouve-nous

À la une

Quatre des albums les plus vendus de tous les temps aux États-Unis sont des albums de Metal

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Mirko Witzki, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Quatre des albums les plus vendus de tous les temps aux États-Unis sont des albums de Metal

Dans le grand schéma des choses, est-ce que nous, les fans de metal, nous soucions réellement de savoir si notre genre bien-aimé est accepté par le grand public?

Nous dirions que la réponse est non, pas particulièrement. Cependant, nous mentirions également si nous disions que ça ne fait pas plaisir de voir le metal en haut. Et même s’il existe un récit populaire selon lequel le metal est un genre complètement de niche et underground, les ventes de billets historiques (Metallica vend plus de billets que Taylor Swift et Beyonce réunis) et les ventes de disques peignent un tout autre tableau.

Oui, nous savons que les tendances montent et descendent, et que le metal a ses moments où il fait surface dans le mainstream (tousse, Stranger Things), pour ensuite se replier sous terre pour un autre cycle. Mais lorsque l’on prend du recul et que l’on regarde les albums les plus vendus de tous les temps aux États-Unis, il est difficile de nier la place du metal et du hard rock dans la culture populaire plus large.

AC/DC’s “Back in Black” se classe à la 4e place avec 25 millions d’albums vendus

Le “Back in Black” d’AC/DC, sorti en 1980, est un chef-d’œuvre heavy emblématique et résistant qui a laissé une marque indélébile dans le monde de la musique. L’album est apparu comme un hommage triomphant au regretté Bon Scott, le chanteur original d’AC/DC, après sa disparition prématurée, et a présenté Brian Johnson en tant que nouveau chanteur du groupe.

Rempli de titres inoubliables comme le percutant “Hells Bells”, l’hymne “You Shook Me All Night Long” et le tonitruant titre “Back in Black”, l’énergie implacable de l’album et son son caractéristique axé sur les riffs ont redéfini le hard rock et ont été acclamés par la critique. Il est depuis devenu l’un des albums les plus vendus de tous les temps, symbolisant l’esprit indomptable d’AC/DC et cimentant leur statut de légendes. Quatre décennies plus tard, “Back in Black” reste un classique intemporel du hard rock, témoignant du pouvoir durable de la musique électrisante d’AC/DC.

Publicité

“Led Zeppelin IV” de Led Zeppelin se classe à la 5e place avec 24 millions d’albums vendus

Le quatrième album studio sans titre de Led Zeppelin, communément appelé Led Zeppelin IV, sorti en 1971, est un chef-d’œuvre du hard rock/heavy metal qui a solidifié sa place dans l’histoire de la musique. Débordant d’une variété de styles musicaux, l’album a mis en valeur la virtuosité inégalée du groupe et sa capacité de composition visionnaire. De l’hymne iconique à la guitare “Stairway to Heaven” au tonnerre blues-infusé “Black Dog” en passant par l’inspiration folklorique “Going to California”, Led Zeppelin IV a démontré la capacité du groupe à fusionner harmonieusement les genres et repousser les limites de la musique.

À lire aussi :  Kirk Hammett sur la longévité de Metallica : "Metallica est devenu plus grand que nous"

La voix envoûtante de Robert Plant, les solos de guitare magistraux de Jimmy Page, les lignes de basse polyvalentes de John Paul Jones et la batterie tonitruante de John Bonham se sont rassemblés pour créer un album qui a fixé de nouvelles normes de créativité et d’art. Avec son attrait intemporel et son impact durable, Led Zeppelin IV reste un classique indéfini chéri par les passionnés de musique du monde entier.

“Appetite for Destruction” de Guns N’ Roses se classe à la 7e place avec 18 millions d’albums vendus

Le premier album de Guns N’ Roses, “Appetite for Destruction”, sorti en 1987, est un véritable chef-d’œuvre du hard rock et un album emblématique de la fin des années 80. L’énergie brute et sans compromis de l’album, associée à la voix distinctive d’Axl Rose et au jeu de guitare incendiaire de Slash, a créé une combinaison irrésistible qui a immédiatement captivé le public du monde entier.

Avec des hits emblématiques comme “Welcome to the Jungle”, “Sweet Child O’ Mine” et “Paradise City”, l’album encapsule parfaitement l’essence de la jeunesse rebelle et la réalité crue de la vie dans les rues. Avec son attitude implacable et ses riffs percutants, “Appetite for Destruction” reste un classique influent et intemporel qui continue d’inspirer et de résonner auprès des amateurs de rock de toutes les générations.

“The Black Album” de Metallica se classe à la 10e place avec 17,3 millions d’albums vendus

Le Black Album de Metallica, officiellement intitulé “Metallica”, est un monument historique dans l’histoire de la musique heavy metal. Sorti en 1991, l’album marque un départ significatif des racines thrash metal du groupe, mettant en avant un son plus mainstream et accessible.

Publicité

Avec des titres emblématiques tels que “Enter Sandman”, “The Unforgiven” et “Nothing Else Matters”, le Black Album propulse Metallica vers un succès commercial sans précédent, recueillant les éloges de la critique et cimentant leur statut de l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps. La puissance brute de l’album, ses mélodies mémorables et ses paroles chargées d’émotion ont depuis solidifié sa place en tant que classique intemporel qui continue de résonner aussi bien auprès des fans de metal dévoués que du grand public.

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Hard Rock Mag