Retrouve-nous

À la une

Devin Townsend explique pourquoi il fait une pause dans sa tournée

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Devin Townsend
Heiner Bach (Grywnn), CC BY-SA 4.0, Wikimedia Commons

Devin Townsend explique pourquoi il fait une pause dans sa tournée

Le maître du prog Devin Townsend a récemment partagé qu’après avoir terminé quelques projets de tournée à venir, il va “se retirer de la route pendant quelques années” afin de se concentrer sur un projet appelé “The Moth”.

La pression constante de la tournée

Certains artistes sont soumis à une forte pression pour participer à des cycles de tournée constants et sortir de la musique entre ces tournées. Récemment, Jeremy Spencer a parlé de son expérience dans Five Finger Death Punch et comment le cycle constant de sorties d’albums et de tournées est devenu très lourd pour lui.

Avec tout ce qui s’est passé dans sa vie ces dernières années, ainsi que la pandémie, Townsend dit avoir besoin de “silence et d’espace”. Lors d’une récente interview avec Metal Blast, Townsend a été interrogé sur sa décision de se retirer de la tournée. Dans sa réponse, Townsend parle de l’importance pour lui d’avoir du temps pour réfléchir de manière créative et de ne pas se précipiter avec The Moth. Parlant de sa décision de se retirer de la tournée pendant quelques années, Townsend partage (tel que transcrit par Blabbermouth):

“Parce que j’ai changé, comme nous tous probablement, à un niveau fondamental au cours des dernières années avec la pandémie et tout. Et afin que toutes ces expériences disparates puissent se coaguler en une identité dont je peux me nourrir de manière précise, j’ai besoin de silence et d’espace. C’est aussi simple que ça. Nous pouvons continuer à tourner sans réfléchir et à produire du matériel sans aucune réflexion, et j’ai fait cela pendant des années parce qu’il n’y a pas eu de changements dramatiques.”

“Il y a eu des changements, bien sûr, au cours des 10 dernières années – les enfants qui grandissent ou autre chose – mais il n’y a pas eu de changement fondamental comme la pandémie l’a clairement apporté dans la société et personnellement. Et je pense que c’est peut-être un échec de ma capacité à percevoir mon environnement, ou peut-être que c’est juste comme ça. Mais si je n’ai pas le temps et l’espace pour laisser cela se coaguler en une identité que je peux articuler de manière très claire et créative, ça ne va pas être bien et ça va juste être gênant.”

Publicité

Townsend ajoute ensuite:

À lire aussi :  Jeremy Spencer sur Five Finger Death Punch : "Je ne regrette pas la grosse machine"

“J’ai toujours voulu faire une symphonie et j’ai toujours voulu faire un opéra. Et les coûts pour le faire sont si prohibitifs que si je choisis de le faire, ce que je crois avoir fait, ce que je sais que j’ai fait, je dois être sûr à 100% que la perspective dont je m’approche est en accord avec ma vérité, mes prises de conscience. Et toutes ces choses prennent du temps. Et je n’ai pas eu de temps pendant de nombreuses années de ma propre initiative – juste enregistrer, tourner, enregistrer, tourner, enregistrer, tourner, enregistrer, tourner. Tu vois ce que je veux dire ? C’est sans fin.”

“Et donc quand j’ai enfin eu l’occasion de m’arrêter, deux choses sont apparues. Premièrement – je ne veux pas arrêter de faire de la musique. J’adore ça. Il y a des gens que je connais qui sont comme ça, qui disent : ‘Oh, j’ai réalisé que je ne veux plus faire de musique.’ J’ai vu Godsmack dire ça – ‘On ne veut plus écrire de musique.’ Et c’est peut-être ce qu’ils ont réalisé. Mais pour moi, ce n’est pas une option. Je ne peux pas l’éteindre. C’est ce que je fais. C’est ma chose.”

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.