Retrouve-nous

À la une

Adrian Belew parle de son embauche et renvoi de Nine Inch Nails en 2013

Kylian Lecore

Publié

le

Adrian Belew
Mogwai73, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Adrian Belew et son expérience avec Nine Inch Nails

Le légendaire guitariste Adrian Belew est présent tout au long de la carrière de Nine Inch Nails, notamment sur des albums tels que The Downward Spiral, The Fragile, Ghosts I–IV et Hesitation Marks. Pourtant, Belew a été formellement invité à rejoindre Nine Inch Nails en tournée en 2013… Mais cela ne s’est jamais concrétisé.

Une collaboration avortée

D’après Belew dans une interview avec Ultimate Guitar, Trent Reznor, le cerveau derrière Nine Inch Nails, lui a demandé de venir contribuer à la réinvention du groupe. Belew a répété avec Nine Inch Nails pendant 17 jours avant que certains membres du groupe ne souhaitent son départ. Reznor était dévasté par cette tournure des événements, et après son renvoi, Belew est tombé dans une légère dépression, aggravée par son licenciement de King Crimson peu de temps après.

“Oui, je n’ai pas de problème à en parler maintenant. Mais à l’époque, cela me bouleversait tellement que je pensais qu’il valait mieux ne rien dire. Voici ma version des faits. Maintenant, vous pourriez demander à quelqu’un d’autre et il vous dirait quelque chose de différent, mais quand Trent m’a appelé, il était très enthousiaste à l’idée que lui et moi réinventions Nine Inch Nails.”

“Il m’a même dit : ‘Ne t’inquiète pas de jouer les chansons mot pour mot. Apprends simplement à les connaître.’ Donc, j’ai écouté les chansons et je n’ai pas vraiment cherché à en décortiquer les parties. J’ai juste jeté un coup d’œil par curiosité. Donc, quand je suis arrivé là-bas, nous avions 12 semaines de répétition. Je pensais que c’était le même temps que j’avais passé avec Frank Zappa. Je pouvais apprendre n’importe quoi en 12 semaines.”

“Mais au bout de 17 jours, il a dit que certains membres du groupe n’étaient pas à l’aise avec moi. Ils estimaient que je ne jouais pas mes parties correctement et que je ne connaissais pas les chansons aussi bien que je le devrais. Et j’ai dit : ‘Écoutez, je peux vous dire avec certitude – nous sommes à 17 jours. Je suis encore en train de chercher des idées de sons et autres. Je ne suis même pas préoccupé par les chansons.’ Mais c’étaient des ‘musiciens de LA’, vous savez ? Et à mon avis, ils manquent cruellement d’imagination, je dirais ça comme ça. Alors il m’a dit : ‘Il est temps que tu partes.’”

Un nouveau départ pour Adrian Belew

“Il était très bouleversé lui-même. Il m’a dit : ‘Tu es mon guitariste préféré au monde, mais si les membres de mon groupe ne veulent pas de toi, je ne peux rien y faire.’ C’était terrible, vraiment. J’avais tout annulé pour l’année à venir. Tout. J’ai annulé tous mes concerts, je suis rentré chez moi et je n’ai rien fait pendant six mois. Je n’arrivais même pas à me motiver mentalement et émotionnellement pour aller dans le studio de ma propre maison et essayer de travailler sur quoi que ce soit. J’ai tout perdu…”

“Trois mois après cet événement, Robert Fripp a décidé que je ne devais plus faire partie de King Crimson. C’était le coup de grâce. Et après environ six mois, je me suis dit : ‘Eh bien, la bonne nouvelle, c’est que maintenant je suis Adrian Belew. Je vais faire du Adrian Belew. Et à partir de ce moment-là, j’ai écrit quelque chose appelé ‘Flux’. J’ai écrit une pièce orchestrale que j’ai jouée avec un orchestre. J’ai fait un film avec Pixar qui a remporté un Oscar [Piper en 2016]. Donc ça a fonctionné pour moi aussi.”

Publicité



À lire aussi :  Trent Reznor ne veut pas que vous entendiez son projet parallèle avec Maynard James Keenan

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.