Retrouve-nous

À la une

Shawn ‘Clown’ Crahan sur le renvoi de Jay Weinberg de Slipknot : « Pas de rancœur »

Kylian Lecore

Publié

le

Jay Weinberg
Kaanislek, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Shawn “Clown” Crahan commente le départ de Jay Weinberg de Slipknot

Début novembre, Slipknot, originaire de Des Moines, dans l’Iowa, a annoncé via une publication sur les réseaux sociaux, depuis supprimée, qu’ils se séparaient de Jay Weinberg. Dans sa propre déclaration sur le sujet, Weinberg a exprimé qu’il était “dévasté et pris au dépourvu” d’avoir reçu l’appel téléphonique concernant la décision du groupe.

Outre la déclaration initiale du groupe, il n’y a pas eu beaucoup de nouvelles de Slipknot concernant le départ de Weinberg. Cependant, lors d’une récente discussion avec NME, Shawn “Clown” Crahan a brièvement mentionné l’ancien batteur et a partagé un commentaire cryptique à son sujet qui soulève plus de questions que de réponses.

Slipknot : réflexion, nouveautés et avenir

Cette nouvelle conversation implique Clown qui parle de divers sujets, notamment des prochains concerts de 2024 du groupe, ainsi que de la sortie imminente d’un nouvel album et d’un documentaire sur Slipknot.

En début d’interview, on demande à Clown ce que cela lui fait de revenir sur le premier album studio du groupe, qui fête son 25e anniversaire en 2024. En réponse, Clown parle de l’évolution du groupe et de la manière dont ils ont grandi. Vers la fin de sa réponse, il aborde la “séparation” du groupe avec Weinberg.

Publicité

Clown déclare :

“Nous sommes entièrement en mode réflexion et la réflexion peut amener les larmes. La réflexion peut amener des sourires. La réflexion peut amener de l’énergie. Maintenant, nous sommes dans un endroit où nous n’aurions jamais imaginé être 25 ans plus tard. Nous sommes très forts et nous sommes de meilleures personnes.”

“Je pense que nous sommes tous vraiment, vraiment heureux de ce que nous créons au point d’en avoir un peu peur. Cette peur est ce pour quoi nous vivons et c’est ce que nous avons toujours fait. C’est pourquoi nous sommes toujours là.”

“Nous nous sommes éloignés de ce qui ne nous convient pas et nous nous éloignons continuellement de ce qui nous gêne. Il n’y a pas de rancœur. Il n’y a pas de colère ou de haine. Personne n’a tort. Personne n’est fâché, c’est juste que nous sommes très conscients de nous-mêmes. Si vous êtes fan de Slipknot, vous savez ce que cela signifie. L’avenir est très très excitant. Je suis excité, car personne ne sait vraiment de quoi nous sommes capables – comme d’habitude.”

“En ce qui concerne Jay, ce que les gens doivent savoir, c’est que Jay n’a pas quitté le groupe, et ce que je veux dire, c’est que nous avançons. Comme l’a dit la déclaration, nous choisissons de faire quelque chose de différent. Cet espace où nous nous trouvons actuellement est un espace très spécial, pensé et généré principalement par les membres d’origine [les membres de longue date Corey Taylor, Mick Thomson, Sid Wilson et Jim Root].”

Dans les semaines qui ont suivi l’annonce du départ de Weinberg, aucune annonce n’a été faite concernant le nouveau batteur de Slipknot.

Publicité
À lire aussi :  ‘Il est surestimé et surpayé’ : Pourquoi Corey Taylor s'est disputé avec Rick Rubin

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.