Retrouve-nous

À la une

Ronnie Radke de Falling In Reverse souhaite créer son propre festival pour contrer les réductions sur les produits dérivés dans les salles de concert.

Kylian Lecore

Publié

le

Ronnie Radke
Stefan Brending, CC BY-SA 3.0

Ronnie Radke : Frontman de Falling In Reverse et créateur d’un festival de musique

Le chanteur Ronnie Radke, membre du groupe Falling In Reverse, a récemment exprimé son mécontentement à l’égard des salles de concert qui prennent une part des ventes de marchandise des groupes. Pour protester contre ce système, il a annoncé qu’il allait créer son propre festival de musique. Lors d’un récent concert, Radke a refusé de vendre des produits dérivés, affirmant qu’on lui demandait de payer “25% des ventes brutes à la salle”. Au cours de l’année écoulée, plusieurs artistes ont dénoncé les difficultés financières liées aux tournées et aux coupes effectuées sur les ventes de marchandise par les salles de concert.

Une protestation en ligne

Suite à cet incident, Radke a publié une longue diatribe sur les réseaux sociaux pour exprimer sa révolte contre les salles de concert qui prennent une part des ventes de marchandise des artistes. Il affirme que “le pouvoir de l’industrie musicale réside dans l’artiste” et ajoute que “nous devons nous rassembler”. Il annonce également qu’il va créer un festival de musique où chaque groupe pourra garder 100% des ventes de marchandise.

Des tweets engagés

Dans ses tweets, Radke dénonce le fait que les salles de concert continuent à prendre entre 20 et 25% des ventes brutes de marchandise des groupes. Il se demande pourquoi ces salles continuent de fonctionner si personne ne s’y produit et affirme que le pouvoir de l’industrie musicale repose sur les artistes. Il souligne également que les salles de concert ne devraient pas toucher de pourcentage sur les ventes de marchandise des groupes, car ces derniers sont ceux qui financent les impressions, la livraison et la gestion de ces produits. Il estime que les salles de concert tirent déjà leurs revenus des boissons, de la nourriture et de la vente de billets.

À lire aussi :  Ronnie Radke s'en prend à la foule en la qualifiant de "terriblement ennuyeuse"

Un festival pour soutenir les artistes

Radke conclut en annonçant qu’il va créer son propre festival de musique où les groupes pourront garder 100% des ventes de marchandise. Il dénonce également ceux qui défendent les salles de concert en justifiant leur prise de pourcentage, les qualifiant de “lâches” et les invitant à profiter de leur bière chère et insipide.

Une industrie en question

Les déclarations de Ronnie Radke mettent en lumière les difficultés financières auxquelles sont confrontés de nombreux artistes pendant les tournées, ainsi que les pratiques critiquables de certaines salles de concert. Ce débat soulève des questions plus larges sur le fonctionnement de l’industrie musicale et l’importance de soutenir les artistes dans leur travail.




Publicité

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.