Retrouve-nous

À la une

Regardez : Quand le Gathering of The Juggalos ont refusé de laisser Andrew W.K. se produire

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Quand le Gathering of The Juggalos ont refusé à Andrew W.K de se produire

Lorsqu’il s’agit des principaux festivals de musique aux États-Unis, l’un des plus importants est le Gathering of The Juggalos. Créé en 2000, le festival est organisé par Psychopathic Records, le label d’Insane Clown Posse.

Le Gathering of The Juggalos se déroule sur plusieurs jours et propose des artistes de Psychopathic Records, ainsi qu’une variété d’autres artistes de rock, de métal et de rap. Comme beaucoup d’autres festivals, des incidents se sont produits par le passé lors du Gathering of The Juggalos ; parmi ces incidents, l’un des moments les plus tristement célèbres de l’histoire du festival concerne des fans qui ont tenté de lancer des bouteilles sur la légende du rock festif Andrew W.K.

Un accueil hostile

Andrew W.K. a participé à l’édition 2008 du festival, se produisant aux côtés de Ice-T, Three Six Mafia, Insane Clown Posse et bien d’autres. Son set a eu lieu plus tard dans la journée et, selon les images de sa performance, les Juggalos n’étaient pas très heureux de le voir.

Dans les images capturées par les fans, on voit Andrew W.K. sur scène en train de parler à la foule ; pendant ce temps, des bouteilles et divers liquides lui sont jetés.

En fait, pendant presque toute la durée de cette vidéo (un peu moins de six minutes), le public lui lance continuellement des bouteilles – même lorsqu’il est en train de jouer.

Publicité

C’est comme un cauchemar surréaliste alors qu’Andrew W.K. dit à la foule de passer un bon moment, qu’il les aime et qu’il joue “It’s Time To Party”, tandis que la foule crie des huées et essaie de le bombarder avec des objets. À un moment donné, une chaise est jetée sur scène, et à un autre moment, une poubelle est vue se dirigeant vers la scène.

À lire aussi :  Corey Taylor de Slipknot révèle ses cinq rappeurs préférés

Un départ précipité

Andrew finit par terminer “It’s Time To Party” et entame sa chanson suivante – cependant, il n’ira pas très loin. À sa grande surprise, alors que d’autres Juggalos lancent des bouteilles sur scène, un agent de sécurité monte sur scène et l’emmène rapidement. Après le départ d’Andrew, la foule rugit.

Au fil des années, Andrew W.K. n’est pas revenu au Gathering of the Juggalos. Vous pouvez découvrir cette expérience absolument folle par vous-même ci-dessous.





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.