Retrouve-nous

À la une

Quand une légende du Heavy Metal affronta un télévangéliste chrétien

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Benton - Deicide
JD, CC BY-SA 2.0 , via Wikimedia Commons

Quand une légende du Heavy Metal a affronté un télévangéliste chrétien

Contrastée avec l’horreur polarisée des dernières années, les années 1990 sont presque pittoresques. Aussi agaçants que puissent être les groupes de parents et la majorité morale, certains groupes de heavy metal comprenaient intrinsèquement qu’il n’y avait pas de mauvaise publicité. À une époque où les communautés en ligne ne se déchaînaient pas contre les leurs, parfois la manière la plus efficace pour un groupe de développer une mythologie et de construire une base de fans était de s’appuyer sur la négativité.

Le chanteur de Deicide, Glen Benton, ne cherche plus la controverse comme autrefois. En dehors de son utilisation d’un terme homophobe trop décontracté sur le podcast Talk Toomey dirigé vers Slipknot en 2018 (un événement qu’il a ensuite qualifié de “leçon d’apprentissage”), le maniaque de death metal de Floride est devenu un gars assez ordinaire dont les principaux intérêts sont les motos et ses enfants. Comme la plupart des gens ayant une vision rudimentaire de l’histoire de la musique extrême peuvent vous le dire, cela n’a pas toujours été le cas. Après tout, c’est l’homme qui a marqué à plusieurs reprises une croix inversée sur son front, a abattu un écureuil pendant une interview et a déclaré à plusieurs reprises qu’il se suiciderait en l’an 2000 à l’âge de 33 ans en tant qu’inversion bizarre de la vie de Jésus (oui… je ne comprends pas non plus).

Bien que les frasques de Benton aient sans aucun doute valu à Deicide une notoriété culte, le metal n’avait pas le monopole de l’exploitation des sujets sensibles de l’époque à son avantage personnel. Entrez le télévangéliste et animateur de radio Bob Larson, un exorciste bidon dont le pain quotidien provenait de débats sensationnels avec des satanistes dans son émission d’appels Talk Back. Au fil des ans, il a accueilli et tenté de convertir les luminaires du chemin de gauche Zeena et Nikolas Schreck, a tourné avec Slayer à la demande du magazine Spin, et a tenté d’expulser les démons du bassiste de Mayhem, Necrobutcher, dans le cadre d’un programme de télévision norvégien. De toutes ces rencontres farfelues, la plus divertissante et finalement symbiotique a été les appels répétés de Glen Benton à son émission.

Dans une série d’enregistrements capturés pour la postérité via YouTube, le sataniste hyperbolique et le chrétien alarmiste peuvent être entendus s’engager dans le match de joute idéologique le plus juvénile imaginable. Bien que les menaces de Benton de laisser Larson “éclaboussé comme un animal mort sur la route” ne passeraient probablement pas aujourd’hui, la majeure partie des débats est un exercice hilarant de trolling tout droit sorti de l’âge d’or. Voici quelques échanges choisis :

Publicité

3:56
Larson – Es-tu possédé par un démon ?
Benton – Bien sûr.
Larson – Tu les veux ?
Benton – Bien sûr, sinon ils ne seraient pas là.
Larson – Ils vont te tuer et te détruire.
Benton – Ils ne vont pas me détruire. Je mourrai comme toi.
Larson – Tu as dit que tu allais te suicider.
Benton – On ne sait jamais, Bob.

4:11
Larson – Je t’aime et je me soucie de toi.
Benton – Ouais, bien sûr. J’adore vivre ma vie de cette façon, et rien de ce que tu dis ou de ce que quiconque sur cette planète dira ne me fera changer d’avis sur la façon dont je me sens. Va sauver Bon Jovi ou quelqu’un comme ça ; tu ne me sauveras pas.

4:44
Benton (chantant d’une voix diabolique exagérée) – JESUS AVALE DES CHARGES, KUMBIA !

5:42
Larson – Qu’as-tu fait dernièrement ?
Benton – Le mal.
Larson – Est-ce que tu me veux toujours mort ?
Benton – Bien sûr. Je te voudrai toujours mort.
Larson – Pourquoi ?
Benton – Parce que tu es un imbécile pathétique, qui parcourt ce pays en prêchant de fausses prophéties. Laisse-moi te dire quelque chose – Montre ton visage dans l’État de Floride, laisse-moi te trouver et je te détruirai.

7:30
Benton – Je voulais juste te faire savoir que nous allons entrer en studio le mois prochain pour enregistrer officiellement “Kill Bob Larson”. Cela va coûter 600 dollars. J’espère que tu ne vas pas nous poursuivre.

Publicité

Prenez du popcorn et écoutez les nombreux échanges ci-dessous. Spoiler alert : Glen Benton n’a jamais tué Bob Larson.

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.