Retrouve-nous

À la une

Quand une icône du Grunge a embrassé Eddie Van Halen sur la bouche

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Quand une icône du Grunge a embrassé Eddie Van Halen sur la bouche

Bien qu’ils n’aient pas grand-chose en commun sur le papier, à part le fait qu’ils jouent tous les deux de la guitare, Eddie Van Halen et le chanteur de Nirvana, Kurt Cobain, se vouaient une profonde admiration.

Interrogé sur son opinion sur le jeu de Cobain par Rolling Stone lors d’une interview en 1995, Van Halen a déclaré : “Peu importe qu’il soit bon ou mauvais. C’est juste son feeling qui me touchait.

“Il n’y avait pas de compétence technique particulière, mais ça n’avait pas d’importance. J’aimais sa voix et ses chansons. C’était sincère et cela venait de son cœur.”

Quand Kurt Cobain a embrassé Eddie Van Halen sur la bouche

Il est difficile de ne pas être un peu émerveillé par un guitariste aussi emblématique que Van Halen. Évoquant un dernier souvenir affectueux de son cher ami pour Rolling Stone, Thurston Moore, le fondateur de Sonic Youth, a parlé d’un moment de pure jubilation de la part de l’icône du grunge.

“La dernière fois que j’ai vu Kurt, c’était à Los Angeles et à San Diego ; j’ai assisté aux deux spectacles là-bas lors de la dernière tournée de Nirvana. Il avait l’air très heureux. Il s’amusait en jouant le concert, surtout à Los Angeles, car Eddie Van Halen était présent. C’était drôle.

Publicité

“Kurt marchait dans le couloir et je lui ai dit : ‘Mec, Eddie Van Halen est dans ta loge en train de faire le show’. Et Kurt a répondu : ‘Pas possible !’ Il était vraiment excité. Kurt est entré dans la loge, est allé droit vers Eddie et l’a embrassé sur la bouche. Il devait le faire.”

L’admiration mutuelle malgré les différences

Alors que la plupart des hard rockers qui ont émergé dans les années 1980 ont méprisé Nirvana et le mouvement grunge dans son ensemble, Eddie n’était pas le seul membre de Van Halen à être touché par la musique de Cobain et la tragédie de sa disparition.

Comme le chanteur Sammy Hagar l’a un jour déclaré à propos de la chanson “Don’t Tell Me (What Love Can Do)” de l’album du groupe en 1995, Balance : “Quand j’ai appris que Kurt Cobain s’était suicidé, la première chose à laquelle j’ai pensé, c’est que j’aurais aimé être là et avoir essayé de le sauver.

“Le titre original de ces paroles était ‘Je veux te montrer ce que l’amour peut faire’, mais parce que c’était quelque chose de si sombre et horrible, je ne pouvais pas y apporter de lumière. J’ai donc changé la dernière ligne en ‘Ne me dis pas ce que l’amour peut faire’.”





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.