Retrouve-nous

À la une

Oui, Danzig a réellement écrit l’une des meilleures chansons de Johnny Cash

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Oui, Danzig a vraiment écrit l’une des meilleures chansons de Johnny Cash

Glenn Danzig, une figure emblématique du monde du punk et du métal, est bien sûr largement connu pour son travail avec les Misfits et son propre groupe, Danzig.

Cependant, l’une de ses contributions les plus inattendues à la musique est la chanson qu’il a écrite pour le légendaire Johnny Cash. La chanson, intitulée “Thirteen”, met en évidence la convergence de deux mondes musicaux distincts.

La collaboration entre Danzig et Cash

Écrite en 1993, “Thirteen” est une chanson sombre et introspective qui résonne avec les thèmes souvent explorés dans la musique ultérieure de Cash. La collaboration entre Danzig et Cash a été facilitée par le producteur Rick Rubin, une figure clé dans la réunion d’artistes de genres divers (comme les Beastie Boys et Kerry King de Slayer, par exemple).

Rubin, connu pour son goût éclectique et son approche innovante, avait déjà mis en relation Danzig avec Roy Orbison pour la chanson “Life Fades Away” en 1987, et a ensuite attiré l’attention de Cash sur les talents de parolier de Danzig.

Publicité

“Thirteen” est apparu sur l’album de Cash “American Recordings”, une œuvre acclamée par la critique qui a marqué une résurgence de la carrière de Cash. Les paroles sombres et l’arrangement minimaliste de la chanson complétaient le style vocal cru et émotif de Cash, créant une pièce saisissante et mémorable. La collaboration était un témoignage de la volonté de Cash d’explorer de nouvelles directions artistiques et de la polyvalence de Danzig en tant que parolier.

À lire aussi :  Le groupe de Thrash légendaire accusé d'avoir inspiré un meurtre horrifiant

Comment Danzig et Johnny Cash ont-ils travaillé ensemble ?

Expliquant à Rolling Stone comment cette opportunité folle s’est présentée, Danzig a raconté : “Je pense que quelqu’un du bureau de Rick Rubin ou Rick lui-même m’a appelé et m’a demandé si je connaissais Johnny Cash, et j’ai dit : ‘Putain ouais, je connais Johnny Cash’, et ils ont dit : ‘Voudrais-tu lui écrire une chanson ?’”

“J’ai écrit [‘Thirteen’] en, genre, une demi-heure, dès que j’ai raccroché. C’était aussi rapide que ça. La chanson était juste mon impression de qui était Johnny Cash et ce qu’il représentait.”

Il a ajouté : “Quand vous êtes enfant, vos parents ne veulent pas que vous soyez musicien. Alors quand vous grandissez et que vous réussissez, ils se disent : ‘Wow.’ Et puis vous ramenez à la maison une photo signée par Johnny Cash. C’est cool.”

Cette collaboration inattendue mais réussie est un exemple fascinant de la façon dont les artistes peuvent transcender les frontières des genres. Elle met non seulement en valeur les talents de parolier de Danzig, mais aussi l’impact profond que la rencontre des chemins musicaux peut avoir, réunissant les styles distincts du punk et du country de manière poignante et puissante.

Publicité





Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    BluesMan

    12 décembre 2023 at 13h09

    Très bonne info, on en avait entendu parler et c’est vrai qu’on ne s’attendait pas à cette collaboration qui a pourtant très bien fonctionné. Quand une légende de la guitare acoustique rencontre une légende du Heavy Metal, ça fait des étincelles !!!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *