Retrouve-nous

À la une

Le procès de Marilyn Manson pour l’affaire du “crachat” revient devant les tribunaux suite à son rejet initial

Kylian Lecore

Publié

le

Le procès de Marilyn Manson pour crachat revient devant les tribunaux

En septembre dernier, Marilyn Manson (de son vrai nom Brian Warner) a été condamné à payer une amende de 1 400 $ et à effectuer 20 heures de travaux d’intérêt général suite à un incident survenu en 2019 où il aurait craché sur un vidéaste.

Les détails de l’incident

Selon une déclaration de police relayée par l’Associated Press, lors d’un de ses concerts à Gilford, dans le New Hampshire, Manson se serait approché de Susan Fountain, vidéaste, et aurait craché un “gros glaviot” sur elle. Elle affirme que le crachat a touché ses deux mains et accuse également Manson d’avoir soufflé son nez sur son bras et ses mains à un autre moment de la soirée.

L’affaire avait été classée en février dernier après que l’avocat de Fountain ne se soit pas présenté devant le tribunal à la date prévue pour le début du procès. Cependant, Rolling Stone rapporte que le procès civil pour crachat de Manson est de nouveau devant les tribunaux depuis jeudi dernier.

L’avocate de Fountain, Jennifer A. Clingo, a déposé des documents en mars indiquant qu’elle souffrait d’une maladie grave. Elle affirme avoir omis d’inscrire la date du procès dans son calendrier.

Lors de l’audience de jeudi, la juge Anne Hwang a déclaré que l’avocate avait découvert son erreur avant la date limite de six mois pour faire appel du classement sans suite. Concernant l’avocate, la juge note qu’elle a depuis “réduit sa charge de travail et s’est préparée à la gestion de ses affaires jusqu’à son rétablissement complet”.

Publicité

Lors de cette audience récente, personne ne s’est présenté devant le tribunal au nom de Manson.

À lire aussi :  Marilyn Manson : un nouvel album à venir bientôt ?

La plainte rétablie de Fountain affirme que Manson s’est “accroupi, penché en avant et a placé son visage au niveau de l’objectif de (son) appareil photo”. Elle note que Manson a “expectoré des crachats” sur l’objectif de son appareil photo, entraînant “des projections de salive sur la main droite de Mme Fountain”.

La plainte précise ensuite que Manson s’est approché de Fountain et aurait commis une “deuxième attaque de fluide corporel”. Elle ajoute qu’il a “obstrué une de ses narines et a expulsé des fluides corporels directement sur Mme Fountain”.

Suite à cet incident, Fountain affirme qu’elle s’est précipitée aux toilettes pour se laver, puis a consulté un professionnel de santé et a subi des tests médicaux. Fountain affirme que Manson avait précédemment déclaré dans une vidéo qu’il avait eu “la grippe porcine juste avant d’éternuer sur des personnes sur scène”.

La plainte de Fountain indique : “La plaignante a non seulement souffert d’une détresse émotionnelle due au contact offensant lui-même, mais aussi de la peur et de l’anxiété de pouvoir contracter une maladie transmissible à la suite de l’exposition aux fluides corporels du défendeur. Elle a été contrainte de subir des tests médicaux immédiatement après l’incident et plusieurs mois plus tard pour s’assurer qu’elle n’avait pas contracté une maladie grave”.

Publicité

Nous vous tiendrons au courant de cette affaire au fur et à mesure de son évolution. Dans d’autres actualités concernant le chanteur provocateur, les allégations d’abus portées contre lui seront explorées dans une prochaine série documentaire.





Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.

Hard Rock Mag