Retrouve-nous

À la une

Le légendaire guitariste de métal qui a mis le feu à son batteur

Kylian Lecore

Publié

le

Les batteurs dans le monde du rock et du métal

Les batteurs ont souvent mauvaise réputation et sont souvent la cible de blagues et d’abus de la part de leurs collègues de groupe. Ils sont pourtant la colonne vertébrale du groupe. Un rôle ingrat, n’est-ce pas ?

Les mauvais traitements infligés à Bill Ward

D’après une interview du guitariste Tony Iommi publiée dans The Guardian, le légendaire batteur de Black Sabbath, Bill Ward, a été victime de mauvais traitements de la part de son guitariste. Les abus étaient tels que Iommi a failli tuer Ward en le mettant accidentellement en feu lors d’une mauvaise blague.

Iommi se souvient de cette expérience :

“C’est dommage que Bill ne soit plus impliqué maintenant. C’était en partie à cause de contrats, mais nous étions aussi inquiets pour sa santé après son problème cardiaque. Je lui parle toujours, mais nous avons tendance à communiquer par e-mail. Je ne peux pas le peindre en or par e-mail. Nous nous sommes beaucoup amusés. Je l’ai déjà enflammé.”

“C’était notre numéro de fête, ça a toujours bien fonctionné jusqu’à la dernière fois où nous l’avons fait. Nous avions ce nouveau producteur, Martin Birch, qui avait entendu toutes ces histoires de satanisme et qui était un peu nerveux. J’ai fabriqué une poupée en bois enveloppée dans un tissu noir et les autres lui ont dit que c’était ma poupée vaudou à son effigie.”

“Quoi qu’il en soit, Bill a dit – devant Martin – “Est-ce que tu vas me mettre le feu, Tony ?” J’ai versé de l’alcool à friction sur lui. Normalement, cela brûlait simplement, mais cette fois-ci, ça a imprégné ses vêtements, donc quand je l’ai allumé, il s’est enflammé comme une bombe. Il roulait par terre, criant et hurlant.”

Publicité

“Je pensais que c’était une partie de la blague, alors je lui ai versé encore plus de liquide. Martin n’en croyait pas ses yeux. Nous avons dû appeler une ambulance pour Bill. Il avait des brûlures au troisième degré. Je me sentais vraiment mal. Nous nous faisons encore des blagues, mais pas aussi graves que celle-là. J’ai appris ma leçon.”

On frôle la catastrophe. Heureusement, Iommi n’a pas tué son batteur innocent et malchanceux.





À lire aussi :  Le batteur de rock pionnier qui méprisait le heavy metal

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.