Retrouve-nous

À la une

Le groupe de Metal Homicidaire qui a déclenché une véritable émeute et mis en faillite un festival de musique.

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Le groupe de métal homicide qui a déclenché une véritable émeute et ruiné un festival de musique

En 2023, il est difficile d’imaginer que les blessures lors des concerts punks n’étaient pas seulement courantes il y a quelques décennies, mais qu’elles étaient également encouragées par certains groupes. Bien que la pratique du “crowd killing” soit monnaie courante dans le hardcore moderne, les niveaux d’agression lors des concerts d’aujourd’hui pâlissent en comparaison de la violence absolue d’antan.

Bad Luck 13 Riot Extravaganza : le groupe de métal homicide

Mêlant la soif de sang et l’esthétique exagérée du Extreme Championship Wrestling avec le hardcore métallique le plus lourd imaginable, le célèbre Bad Luck 13 Riot Extravaganza de Philadelphie était bien plus qu’un simple nom accrocheur. Composé d’artistes tatoueurs locaux, de membres de groupes punk régionaux et de plusieurs des personnalités les plus coriaces d’une scène tristement célèbre, Bad Luck était l’équivalent musical d’une catastrophe naturelle.

Leurs performances initiales incluaient du feu dirigé vers le public, des bagarres avec des poings américains et des personnes frappées avec des chaises en acier et des battes de baseball enveloppées de fil barbelé. C’était un spectacle de chaos total qui est devenu légendaire bien avant même la sortie de leur premier album.

Le dernier concert explosif de Bad Luck 13 Riot Extravaganza

Bien qu’ils aient donné plusieurs concerts de retrouvailles au fil des ans, la première période de Bad Luck a duré de 1997 jusqu’à un dernier concert explosif lors de l’édition 2004 du Hellfest. Premier festival de métalcore de son époque, le Hellfest annuel a débuté à Syracuse, New York, à l’été 1997 avant de déménager à Elizabeth, New Jersey, en 2004.

Présenté comme le dernier concert de Bad Luck, ils étaient en tête d’affiche de la scène Hot Topic. Bien que les promoteurs aient certainement su à quoi s’attendre, ce qui s’est passé a dépassé les limites acceptables pour de nombreux spectateurs. Un compte rendu de l’époque de Lambgoat indique :

Publicité

“Il est certain que vous connaissez leurs frasques, mais c’était assez insensé. Ils n’ont joué que quelques chansons. Pendant leur première chanson, c’était sauvage mais encore assez bon enfant. Les gens se contentaient de jeter des sacs poubelles, des poubelles et des bouteilles en plastique. Mais lorsque qu’ils ont joué “Homicidal”, ça a dégénéré. La scène Hot Topic était dans un gymnase avec des gradins de six niveaux de haut. Les gradins ont été renversés alors que les gens se tenaient debout dessus.

“J’ai tout vu, depuis un gamin qui a pris un tube fluorescent et l’a lancé comme un javelot au milieu de tout le monde jusqu’à une chaise en métal qui a volé à au moins cent pieds à travers le bâtiment et a frappé un gamin au visage. La police est arrivée et je suis parti une heure ou deux après et je n’ai vu personne se faire arrêter, mais il y avait trop de monde à l’extérieur du bâtiment pour vraiment dire.”

Un journaliste de Punknews.org qui était présent a donné plus de détails, en disant :

“On nous avait dit plus tôt dans la journée que Bad Luck 13 donnait des concerts fous, avec des passages à tabac du public, des feux d’artifice, etc. et on nous a conseillé de rester à l’arrière si on ne voulait pas se faire mal.”

Il continue : “De nombreuses personnes se sont entassées autour de la foule et des rideaux autour de la scène, et j’ai suivi le conseil précédent en restant à l’écart. J’ai essayé d’aller voir la fosse depuis un autre endroit, mais j’ai fait demi-tour lorsque des hordes de personnes sont sorties en courant.

Publicité

“Peu de temps après, je suis remonté au balcon, et une grande foule de personnes et de membres de la sécurité ont débordé dans l’entrée/le hall d’entrée avec quelques bagarres en cours. Le concert de Bad Luck était déjà terminé.

“Plus tard, mon ami m’a dit que des poubelles avaient été jetées, des bouteilles en verre avaient été lancées, une fille était sortie avec du sang qui coulait de son sourcil, des tubes fluorescents longs étaient utilisés pour frapper les gens, une tête de cochon était jetée, les gradins avaient été renversés, et il y a eu beaucoup de bagarres.”

Vous pouvez regarder le concert ici et revivre les souvenirs ou remercier Jah de ne pas y avoir participé.





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités
Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *