Retrouve-nous

À la une

Lars Ulrich parle d’avoir les yeux embués en regardant AC/DC se produire au festival Power Trip

Kylian Lecore

Publié

le

Lars Ulrich de Metallica ému en regardant AC/DC au festival Power Trip

Lars Ulrich, le batteur de Metallica, est un fan de longue date d’AC/DC, il n’est donc pas surprenant d’apprendre qu’il a fait un effort pour assister au concert du groupe australien lors du festival Power Trip de cette année.

Power Trip a eu lieu début octobre, avec AC/DC en tête d’affiche la veille de la performance de Metallica. Lors d’une récente apparition dans l’émission Trunk Nation Power Trip Special sur SiriusXM, le batteur de Metallica a été interrogé sur son expérience en regardant AC/DC se produire au festival de metal.

Un moment de triomphe et d’émotion

Parmi les commentaires qu’il a donnés, Ulrich partage que la performance lui a procuré une réaction émotionnelle, disant qu’il a versé quelques larmes en regardant le groupe.

Parlant de son expérience de voir AC/DC à Power Trip, Ulrich dit : “C’était – le mot ‘triomphe’ est celui qui m’est venu à l’esprit. C’était juste un triomphe.”

Ulrich fait ensuite une brève digression sur le sujet de Power Trip, en réfléchissant sur d’autres expériences passées à voir AC/DC en live, notamment lorsqu’ils ont ouvert pour Black Sabbath dans les années 70 :

Publicité

“Je les ai vus ici [à Coachella à Indio]. Je pense qu’ils ont joué ici en 2015, il y a huit ans. Et je les ai vus à San Francisco plus tard cette année-là. Et évidemment, en tant que fan de longue date – je veux dire, j’ai vu AC/DC au Danemark en première partie de Black Sabbath en ’76 ou ’77. Et puis ils sont revenus en tournée pour ‘Let There Be Rock’ et ont joué dans une salle de 1 500 places sans première partie et ont essentiellement joué tout ‘Let There Be Rock’. Et c’était littéralement hallucinant. Et puis je les ai vus en chemin, quand je suis venu en Amérique, évidemment, de temps en temps, et nous avons joué avec eux toute une tournée sur le Black Album en ’91.”

Un moment de beauté et d’unité

Le batteur de Metallica continue de parler de ce que cela a été de regarder AC/DC se produire à Power Trip et de l’émotion qu’il a ressentie en regardant le guitariste Angus Young jouer :

“En tant que fan de longue date, j’ai versé quelques larmes quand Angus [Young, guitariste d’AC/DC] sortait et jouait ses solos sur la rampe, et tout ça, on avait l’impression que les gens le soutenaient et l’aimaient vraiment, l’appréciaient. Et il y avait une unité. Je suis en train de verser des larmes en parlant de ça. Il y avait une unité et c’est cette unité dont nous avons parlé et cette chose quand cette communauté se rassemble autour de ce que nous partageons tous, c’était juste un si beau moment. C’était juste un triomphe. Et Brian, qui avait l’air – je ne pense pas qu’il y avait quelqu’un quelque part en Californie du Sud qui s’amusait mieux que Brian… Ce sourire narquois sur son visage. C’était génial. Quel moment merveilleux.”





Publicité

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.