Retrouve-nous

À la une

L’album emblématique de 1999 qui a redéfini à jamais les règles du Metal.

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Neurosis
Al Case, CC BY-NC-ND, via Flickr

L’album emblématique de 1999 qui a redéfini à jamais les règles du Metal.

Pendant ses premières décennies, le metal était largement caractérisé par sa vitesse et son agressivité, avec des groupes cherchant à se surpasser en termes de tempo et de férocité.

Neurosis, cependant, a pris une voie différente, prouvant que la lourdeur en musique pouvait être atteinte à travers l’atmosphère, l’émotion et l’intensité plutôt que par la simple vitesse.

L’album de référence de 1999 qui a redéfini les règles du metal pour toujours

En 1999, Neurosis a sorti “Times of Grace”, un album qui a non seulement remodelé le paysage sonore du metal, mais a également remis en question l’éthique même du genre.

Publicité

“Times of Grace” est une leçon magistrale sur l’utilisation de la dynamique, de la texture et de la superposition pour créer un son à la fois écrasant et profondément émotif. Le mélange de guitares lourdes, de sons industriels et d’éléments expérimentaux de l’album marquait un départ par rapport aux normes traditionnelles du metal. Neurosis a démontré que la lourdeur pouvait être davantage liée à l’impact du son et au poids des émotions véhiculées qu’au nombre de battements par minute (BPM).

L’influence de cet album a résonné dans la communauté metal presque instantanément, et perdure encore aujourd’hui. Des artistes tels qu’Aaron Turner d’Isis et Stephen O’Malley de Sunn O))) ont cité Neurosis comme une influence majeure, tandis que des contemporains tels que Baroness, Slipknot, Killswitch Engage et d’autres expriment souvent leur admiration sur les réseaux sociaux pour la résonance de cet album après toutes ces années.

À lire aussi :  Slipknot annonce son premier single avec Eloy Casagrande, "Long May You Die"

Le travail de Turner avec Isis incarne particulièrement cette éthique, mêlant des riffs puissants à des paysages sonores atmosphériques, créant une sensation de lourdeur qui relève autant de l’ambiance que du son. Sunn O))), connu pour leur musique lente et presque glaciale, est un autre témoignage de l’héritage de “Times of Grace”. Leur approche de la création d’une expérience enveloppante et lourde doit beaucoup au chemin tracé par Neurosis.

De plus, l’approche de Neurosis en matière de composition d’albums a également influencé toute une génération de musiciens metal. Ils ont montré que les albums pouvaient être des pièces cohérentes et thématiques plutôt que des collections de chansons individuelles. Cette approche holistique de la création d’albums a encouragé les artistes à considérer les albums comme des récits complets ou des voyages, élargissant encore les horizons créatifs du genre.

Avec le recul, “Times of Grace” ne représente pas seulement un album pivot dans la discographie de Neurosis, mais aussi un jalon dans l’évolution du metal. Il a remis en question et élargi la définition de la lourdeur et a influencé toute une génération de musiciens à explorer les profondeurs et les nuances du genre. En brisant les conventions, Neurosis n’a pas seulement redéfini les règles du metal ; ils ont montré que parfois, les actes les plus révolutionnaires ne consistent pas à adhérer aux conventions, mais à les réimaginer entièrement.

Publicité





Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Hard Rock Mag