Retrouve-nous

À la une

L’album de Death Metal influent de 1989 basé sur un RPG légendaire

Kylian Lecore

Publié

le

Bolt Thrower
Cecil, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons | © Bolt Thrower

Bolt Thrower : la bande-son du jeu Warhammer

Tout au long de l’histoire de la musique, peu de groupes incarnent aussi complètement leur esthétique que Bolt Thrower, un groupe qui a puisé son nom et son esthétique dans le jeu de rôle fantastique Warhammer.

Né dans les régions industrielles de Birmingham en 1986, ce groupe était bien plus qu’une simple entreprise musicale. Pour Bolt Thrower, la musique était la guerre, la guerre était un art, et l’art était le reflet du chaos inhérent à l’univers.

Warhammer : un jeu de guerre dystopique

Warhammer est un jeu de guerre sur table développé par Games Workshop dans les années 80 qui présente un univers de science-fiction dystopique où les forces de l’Imperium humain luttent contre une guerre sans fin contre les extraterrestres, les hérétiques et les serviteurs des dieux obscurs. Warhammer est sombre, sombre et aussi subtil qu’une tronçonneuse.

Bolt Thrower était la bande-son parfaite pour cet univers. Dès leur formation, le groupe s’est donné pour mission de créer l’équivalent sonore des batailles épiques représentées dans le jeu.

Publicité

Realm of Chaos: Slaves to Darkness

Leur album de 1989, Realm of Chaos: Slaves to Darkness, était leur hommage le plus explicite à l’univers de Warhammer, avec une pochette d’album réalisée par Jon Sibbick et des titres de chansons empruntés directement aux matériaux sources.

Avec un son death metal aussi brutal que la guerre qu’il décrivait, l’album a connu un succès international, vendant plus de 50 000 exemplaires dans le monde entier et emmenant Bolt Thrower en tournée triomphante avec Morbid Angel, Carcass et Napalm Death.

Cependant, plus d’une décennie après la sortie de l’album, un litige de droits d’auteur avec Games Workshop a conduit au remplacement de la couverture originale. Malgré cette querelle juridique, la fureur de l’album est restée inchangée – un hommage approprié à un jeu de guerre implacable dans un univers où l’espoir n’est qu’une lueur dans la nuit sans fin.

Realm of Chaos: Slaves to Darkness demeure un album emblématique du canon du death metal, apprécié pour sa production brute, son énergie implacable et sa cohérence thématique. C’est un témoignage de la vision et de la ténacité de Bolt Thrower, ainsi que de l’attrait durable de l’univers sombre de Warhammer.

Publicité

C’est une histoire d’un groupe, d’un jeu, d’un album et d’un héritage durable, brûlée dans la chaleur de la bataille et gravée dans les annales de l’histoire du metal. Qui aurait pensé qu’un jeu de table pourrait produire une bande-son aussi féroce ? Mais dans les royaumes du chaos, tout est possible.

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités
Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *