Retrouve-nous

À la une

La légende du hard rock influente qui méprisait le métal des années 90

Kylian Lecore

Publié

le

Lemmy Kilmister critique le metal des années 90

Il y a eu ces dernières années une certaine révision de l’histoire autour du nü-metal. Bien que très populaire auprès de ceux qui regardaient TRL et faisaient occasionnellement leurs courses chez Hot Topic, ce mouvement était généralement méprisé par ceux qui prétendaient prendre le heavy metal et le hard rock au sérieux.

Lemmy Kilmister n’a jamais mâché ses mots. Lorsqu’on lui a demandé en juin 2000 lors d’une interview avec Ear Candy s’il pensait qu’il y avait moins de bons groupes à l’époque qu’au sommet de la gloire de Motörhead, il a répondu : “C’est vrai, et putain, des gens comme Limp Bizkit, je ne comprends pas. Je ne comprends pas leur succès.”

Son avis sur Slipknot et Marilyn Manson

La colère du chanteur ne s’est pas limitée à Limp Bizkit. À propos de Slipknot, il a continué : “Qu’est-ce que c’est que ça, c’est juste des déchets ! Vous êtes juste des employés de station-service avec des masques à gaz. Et je veux dire que je n’ai rien contre les jeunes qui ont leur propre truc, je suis totalement pour. Quand vous avez 17 ans, vous voulez un groupe de 17 ans qui joue pour vous, vous ne voulez pas de ces vieux connards comme moi.”

“Je comprends ça, mais Slipknot, c’est juste de la merde ! Et je sais reconnaître la merde quand j’en entends, j’en écoute depuis toute ma vie vous savez ? Et ça, c’est de la merde, croyez-moi, c’est un bon exemple de merde. Beaucoup de ces nouveaux groupes ont un riff et pas de chanson. J’ai été élevé pour admirer les chansons. Une bonne chanson bien travaillée. Comme les Beatles, qui étaient 5 ans dans leur carrière et qui faisaient ‘Yesterday’.”

Il est difficile de dire si Lemmy était amer ou s’il n’aimait vraiment pas la musique de l’époque, ou les deux. Interrogé par Hot Press sur la raison pour laquelle Motörhead n’a pas réussi à percer aux États-Unis dans les années 90, Kilmister a réfléchi : “Nous ne sommes pas assez beaux et la musique est trop brutale pour eux. Tout là-bas est guidé par la mode. Limp fucking Bizkit et Tool et tout ça. C’est juste foutu. Si c’est ça l’avenir du rock ‘n’ roll, c’est le suicide pour moi.”

Publicité

Lemmy était un peu plus indulgent envers Marilyn Manson, mais pas beaucoup. “Tout dans la bouche et rien dans le pantalon”, a-t-il regretté. “Le show est génial mais ce dernier album était désespéré. Bravo à lui d’énerver les gens. Mais il a besoin de sortir quelques bons morceaux.”





Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.