Retrouve-nous

À la une

Comment un échec d’audition chez Pearl Jam a conduit à la création de l’un des plus grands groupes de métal alternatif de tous les temps

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Comment un échec lors de l’audition de Pearl Jam a conduit à la création de l’un des plus grands groupes de metal alternatif de tous les temps

Brad Wilk, surtout connu en tant que batteur puissant de Rage Against the Machine, Audioslave et Prophets of Rage, a eu une rencontre intrigante avec Pearl Jam au début de sa carrière.

En 1991, avant que l’un ou l’autre groupe ne connaisse réellement la célébrité, Wilk a passé une audition pour Pearl Jam, cherchant à occuper la place laissée vacante par le batteur original du groupe, Dave Krusen, qui avait quitté en raison de problèmes de drogue.

C’était un moment décisif pour Pearl Jam, car ils étaient sur le point de sortir leur premier album, “Ten”, qui allait bientôt les propulser au rang de stars du rock.

Une occasion manquée

En fin de compte, cela n’était pas destiné à se réaliser. Brad a plus tard raconté à Let There Be Talk Podcast que même s’il avait eu l’occasion de se rendre en Angleterre avec Pearl Jam pour jouer avec eux pendant qu’ils mixaient “Ten”, finalement, la chimie n’était tout simplement pas là :

Publicité

« Je suis là, je suis super excité – je n’ai jamais quitté le pays. Je dois aller chercher mon putain de passeport, j’écoute les chansons, je suis super jeune et je pense : ‘C’est ma chance. C’est mon moment !’ Je vais en Europe et nous jouons ensemble. Eddie et moi avons cette histoire, et nous nous entendons bien en Europe. Mais pour les autres, je suis juste le nouveau venu.

En résumé, je suis allé là-bas, et ça n’a tout simplement pas cliqué musicalement, surtout avec Jeff [Ament], qui est un bassiste incroyable, un mec génial. … C’est un cas classique – peu importe à quel point vous êtes bon, la chimie est tout. Ça ne collait tout simplement pas. … Je n’étais tout simplement pas le gars.”

Un tournant positif

Le guitariste de Rage, Tom Morello, a plus tard rappelé toute cette histoire et comment elle s’est finalement avérée être un énorme point positif pour Rage :

« Brad est parti pendant un moment pour rejoindre la première version de Pearl Jam. Lui et Eddie Vedder étaient amis. Ils avaient fait Ten et s’étaient séparés de ce batteur, et ils ont appelé Brad pour lui demander s’il voulait les rejoindre… ils étaient encore appelés Mookie Blaylock à l’époque. »

Étant donné qu’il était sans groupe, Tom Morello a déclaré que le départ de Brad a indirectement conduit à la formation du reste de Rage, affirmant que « pendant que Brad me trompait, un autre batteur m’a présenté Tim et Zack, donc lorsque Brad est finalement revenu, nous nous sommes tous retrouvés dans une salle de répétition, et cela sonnait comme Rage Against the Machine dès les premières sessions. »

À lire aussi :  L'icône du Heavy Metal arrêtée lors d'un concert de Rage Against the Machine

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.