Retrouve-nous

News

Coheed et Cambria feront don des bénéfices du spectacle de l’Oklahoma au Center for Reproductive Rights

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Tandis qu’il y a eu de nombreux discours publics le vendredi après que la Cour suprême a annoncé la décision d’annuler Roe Vs Wade qui a permis la légalisation de l’avortement aux États-Unis, certains parmi ceux qui s’expriment prennent maintenant des mesures pour venir en aide aux personnes affectées par cette décision. Au nombre des artistes figure Coheed and Cambria, qui ont révélé qu’ils verseront tous les bénéfices de leur prochain spectacle à Oklahoma City avec My Chemical Romance au Center for Reproductive Rights (Centre pour les droits de la reproduction).

Le groupe a déclaré sur les réseaux sociaux : « À la lumière de la décision d’aujourd’hui de la Cour suprême Roe Vs Wade et de la dernière interdiction quasi totale de l’avortement en Oklahoma, nous ferons don de tous les bénéfices (minimum 25 000 dollars) de notre show à Oklahoma City (20 aout) au Center for Reproductive Rights. »

Le choix des concerts pour le groupe afin de faire don de ses gains est marquant, car le mois dernier, le gouverneur de l’Oklahoma a signé un projet de loi qui est devenu l’interdiction d’avortement la plus restrictive aux États-Unis.

Le projet de loi du Sénat 1555, aperçue comme une loi de déclenchement, est entré en vigueur avec la décision de la Cour suprême interdisant aux médecins de pratiquer un avortement à n’importe quel moment de la grossesse d’une femme. Les seules exceptions sont de sauver la vie de la mère, ou si la grossesse est issue d’un viol, une agression sexuelle ou l’inceste.

Le procureur général de l’Oklahoma, John O’Connor, a déclaré via la station KFOR d’Oklahoma City : « En 1973, la Cour suprême des États-Unis a bloqué notre voix en tant que population et a mis notre loi de côté en déclarant que la Constitution des États-Unis garantissait le droit de l’avortement. Cette décision appelée Roe contre Wade a conduit plus de 60 millions d’enfants américains à ne pas voir la lumière du jour et donc cela fait 49 ans déjà. »

Publicité

« C’est dévastateur… ce n’était pas nécessairement un choc, je ne pense pas. Mais c’est quand même dévastateur de voir par écrit de la Cour suprême des États-Unis que nous avons maintenant moins de droits qu’hier. », a déclaré Emily Virgin, membre de la Chambre des représentants de l’Oklahoma.

Avec la décision de la Cour suprême, les États sont désormais autorisés à dicter des lois sur l’avortement. L’Oklahoma étant l’un des 13 États ayant mis en place des lois interdisant l’avortement et prêtes à être adoptées en prévision de l’annulation de Roe versus Wade.

Le Center for Reproductive Rights est un groupe de défense juridique qui continue la lutte afin de garantir que les droits de la reproduction soient protégés par la loi en tant que droits fondamentaux de la personne. Vous pouvez en savoir plus sur cette lutte et faire des dons.

D’après Pew Research, leur enquête la plus récente réalisée en mars de cette année a révélé que 61 % des adultes américains estiment que l’avortement devrait être légal dans tous les cas ou la plupart des cas. Dans le même temps, 37 % d’entre eux considéraient que l’avortement devrait être illégal dans tous les cas ou la plupart des cas.

Coheed et Cambria viennent de sortir leur nouvel album, « Vaxis II : A Window of the Walking Mind, la semaine dernière.

Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités