Retrouve-nous

À la une

Ces icônes du rock ont dû changer leur logo en raison de sa ressemblance avec des symboles nazis

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Kiss
Nashville69, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Des icônes du rock ont dû changer leur logo en raison de sa ressemblance avec un symbole nazi

En Allemagne, les produits dérivés de Kiss arborent un aspect distinctif pour une raison incroyablement significative. Depuis plus de quatre décennies, le logo emblématique du groupe a subi des modifications afin d’éviter toute association involontaire et indésirable avec l’emblème des “s-bolts” lié aux forces paramilitaires de la Schutzstaffel du parti nazi.

Les modifications du logo en réponse à la législation allemande

Plus précisément, les deux dernières lettres du logo de Kiss ont été modifiées, passant de leurs pointes et bases habituelles à des lignes horizontales droites pour toutes les utilisations commerciales dans le pays.

Cette modification est une réponse directe à l’article 86a du code pénal allemand, connu sous le nom de Strafgesetzbuch, qui stipule que les personnes impliquées dans la “distribution intérieure ou l’utilisation publique” de symboles du parti nazi peuvent faire face à des sanctions, y compris des amendes et même des peines de prison.

Gene Simmons explique que ce problème est apparu pour la première fois lors de la tournée initiale du groupe à l’étranger en 1976. “C’est à ce moment-là que les premières accusations de nazisme ont commencé”, a-t-il déclaré dans Kiss: Behind the Mask. “C’était la chose la plus ridicule.”

Publicité

Dans la même interview, Simmons ajoute que “Kiss est à 50% juif” entre lui-même et Paul Stanley. La mère du bassiste a été internée dans un camp de concentration, tandis que la famille de son camarade de groupe a échappé de justesse aux nazis en fuyant en République tchèque en 1935.

À lire aussi :  Geddy Lee dévoile les "années cocaïne" de Rush: "La coke était partout"

Le logo a été conçu par l’ancien guitariste Ace Frehley, qui affirme que la typographie n’était pas inspirée par quoi que ce soit de malveillant. “Contrairement à ce que disent les gens, je ne pensais pas à la SS”, a-t-il expliqué. “Je pensais plutôt à des éclairs.”

Simmons et Stanley ont tous deux accusé Frehley d’une fascination malsaine pour les objets nazis au fil des ans. Dans une interview de 2011 avec MTV, le guitariste a ouvertement reconnu que les nazis avaient en effet “les vêtements les plus cool”, mais a tenu à préciser :

“Je tiens à dire que je ne crois pas en Hitler ou en son idéologie ou en tout ce qu’il représentait… [Le logo] n’était pas inspiré par Hitler ou les nazis. C’était juste des éclairs cool.”

“Le concept d’Ace était plus proche de la SS nazie”, a déclaré Paul Stanley, à qui l’on attribue les dernières modifications apportées au design, dans Face the Music. “Mon père n’aimait pas notre logo car il pensait que ma version était encore trop proche des éclairs nazis. Mais pour moi, cela n’a pris tout son sens que des années plus tard, lorsque j’ai appris que notre logo était interdit en Allemagne car les images nazies y étaient illégales… Je n’ai certainement jamais cherché à susciter la controverse au détriment des victimes de l’histoire.”





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.