Retrouve-nous

À la une

Ce groupe a sorti deux classiques du metal à la suite en 1997 et 1999

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Ce groupe a sorti deux classiques du metal à la suite en 1997 et 1999

À la fin des années 90, le monde du metal a été témoin d’un phénomène rare : la sortie de deux classiques consécutifs par le même groupe en seulement deux ans.

En 1997 et 1999, In Flames, un groupe originaire de Suède, a sorti respectivement ‘Whoracle’ et ‘Colony’. Ces albums ont non seulement ancré leur place dans l’histoire du metal, mais ont également joué un rôle essentiel dans le façonnement du genre du death metal mélodique, qui était déjà en train de conquérir le monde grâce à leurs pairs de At The Gates et leur récent opus, ‘Slaughter of The Soul’.

Whoracle : une révélation

‘Whoracle’, sorti en 1997, a été une révélation. Il présentait un mélange unique de death metal agressif avec des harmonies mélodiques et des accroches incroyables, un style qui allait définir In Flames et influencer de nombreux groupes.

Publicité

Les thèmes lyriques de l’album étaient introspectifs et complexes, explorant des sujets allant des luttes personnelles aux commentaires sociaux. Sur le plan musical, ‘Whoracle’ représentait un bond en avant par rapport à leurs travaux précédents, mettant en valeur un jeu de guitare plus raffiné et complexe, associé à des lignes vocales puissantes mais mélodiques. Ce n’était pas seulement un album ; c’était un récit, une histoire racontée à travers un mélange de riffs brutaux et de mélodies harmonieuses.

Colony : une évolution remarquable

Suite au succès de ‘Whoracle’, In Flames est revenu miraculeusement deux ans plus tard, en 1999, avec ‘Colony’. S’appuyant sur les bases posées par son prédécesseur, ‘Colony’ a élevé le son caractéristique du groupe à de nouveaux sommets.

À lire aussi :  Line-up de Welcome To Rockville 2024 : Slipknot, Foo Fighters et plus de 150 groupes supplémentaires

L’album était plus lourd, plus poli, et démontrait une évolution remarquable dans l’écriture et les compétences techniques du groupe. Des chansons comme “Ordinary Story” et “Colony” sont rapidement devenues des succès underground, avec des mélodies accrocheuses, des solos de guitare sophistiqués et un sens général de maturité musicale. ‘Colony’ a solidifié la réputation d’In Flames en tant que pionniers du genre du death metal mélodique et a prouvé que le groupe n’était pas un feu de paille.

L’importance de ces sorties consécutives ne peut être surestimée. In Flames a réussi à conserver l’essence de leur son tout en l’élargissant et en le perfectionnant. Leur approche de mêler mélodie et intensité du death metal était révolutionnaire. La qualité de production des albums, en particulier ‘Colony’, était en avance sur son temps, offrant un son clair et net qui ne sacrifiait pas l’énergie brute inhérente au metal.

Publicité

Avec le recul, la sortie consécutive de ‘Whoracle’ et ‘Colony’ a représenté une ère dorée pour In Flames et pour le death metal mélodique. Ces albums ne sont pas seulement rappelés pour leur excellence musicale, mais aussi pour leur rôle dans repousser les limites du metal. Ils sont des réalisations monumentales dans la carrière du groupe et dans l’histoire de la musique metal, incarnant l’esprit innovant qui anime le genre. La plupart des groupes ont la chance de faire un seul classique, encore moins deux en succession rapide. Un exploit vraiment incroyable.

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.