Retrouve-nous

News

Billie Joe Armstrong partage les paroles originales “gênantes” de ‘Basket Case’

Kylian Lecore

Publié

le

Green Day
Sven-Sebastian Sajak, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Billie Joe Armstrong partage les paroles originales embarrassantes de “Basket Case”

Parmi le catalogue du groupe East Bay, “Basket Case” est l’un des plus grands succès de Green Day à ce jour. Sortie en 1994 en tant que single de leur album Dookie, l’instrumentation du groupe et les paroles de Billie Joe Armstrong ont fait de “Basket Case” l’un des morceaux les plus emblématiques de l’histoire du punk rock.

Les paroles originales embarrassantes de “Basket Case”

Cependant, selon Armstrong, les paroles aimées de la chanson sont venues après qu’il ait écrit des paroles “embarrassantes et mauvaises”. Lors d’une récente apparition dans le podcast Song Exploder, Armstrong a parlé de la version originale de “Basket Case”, dont il n’est pas fan.

Le chanteur explique que lorsqu’il a commencé à écrire “Basket Case”, il était (via la transcription de Song Exploder) “sous crystal meth” et pensait alors qu’il “écrivait la meilleure chanson de tous les temps”.

Alors qu’Armstrong réfléchit à cette expérience, une démo de la version originale de “Basket Case” est jouée. Parmi les paroles de cette version, la chanson s’ouvre sur les lignes suivantes :

Publicité

“Je ne sais vraiment pas où cette histoire a commencé / Mon ami Houston s’était trouvé une fille / Swank est son nom, elle a le meilleur de lui / Et il a le meilleur d’elle dans la paume de leurs mains”.

Quant à ce qu’il ressentait à propos de la chanson lorsqu’il l’a réécoutée après que l’effet des drogues se soit dissipé, le chanteur de Green Day déclare :

“Comme vous le savez, avec les drogues, elles s’estompent. Et alors, j’ai eu l’impression d’avoir écrit la pire chanson de tous les temps. Je trouvais les paroles simplement embarrassantes et mauvaises. J’avais écrit quelques chansons auparavant sous l’influence de drogues, mais celle-ci était la plus pitoyable que je ressentais après. Donc, j’ai un peu laissé la chanson de côté, car je me sentais vraiment mal à l’aise à son sujet.”

Un changement de direction pour la chanson

Finalement, Armstrong a apporté des modifications à la chanson.

“Vous savez, j’avais 19, 20, 21 ans quand la chanson a commencé à être écrite”, dit-il. “En commençant l’écriture de Dookie, je pense que nous nous éloignions des chansons d’amour et cherchions à faire une déclaration sur la vie quotidienne, les sentiments et les émotions que l’on traverse et auxquels les gens peuvent s’identifier. Et donc, j’ai eu le courage de m’y remettre, en essayant d’écrire les paroles.”

Il ajoute :

“Et c’était probablement la meilleure décision que j’ai prise en tant que compositeur. L’approche a changé, maintenant la chanson parlait des crises de panique.”

 

Publicité
À lire aussi :  Destroy Boys dévoile leur nouvelle chanson 'Shadow (I'm Breaking Down)'

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.