Retrouve-nous

À la une

Voici comment James Hetfield a élégamment répondu lorsque Kerry King de Slayer a critiqué Metallica

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Voici la manière élégante dont James Hetfield a répondu lorsque Kerry King de Slayer a critiqué Metallica

Un aperçu intime de Metallica

En 2004, “Metallica: Some Kind of Monster” offrait un regard intime sur le groupe de metal le plus emblématique du monde à un moment vulnérable de leur carrière.

Retraçant les difficultés de Metallica lors de l’enregistrement de leur album “St. Anger”, le documentaire a révélé des conflits internes profondément enracinés, des séances de thérapie, un groupe au bord de la séparation, et cette célèbre scène entre Dave Mustaine et Lars Ulrich.

Des réactions mitigées

Les réactions des fans ont été extrêmement mitigées. Beaucoup ont salué le documentaire pour sa représentation sans filtre des membres du groupe, appréciant l’émotion brute et l’honnêteté qui s’en dégageait. Il a permis aux fans de mieux comprendre les défis personnels auxquels les membres étaient confrontés, rendant la survie ultérieure du groupe et la sortie de l’album d’autant plus triomphantes.

Cependant, certains fans ont été surpris, estimant que le film ternissait l’image durs et rockstars du groupe. Voir leurs dieux du heavy metal vulnérables en thérapie et confrontés à des tourments émotionnels a été perturbant pour certains.

La réaction de James Hetfield

L’un de ces fans qui n’a pas aimé ce qu’il a vu était le légendaire guitariste de Slayer, Kerry King. Après la sortie du documentaire, King a fait quelques remarques mordantes :

Publicité

“Je ne regarderai pas ce film, parce que je ne veux pas les voir comme ça. Je veux penser à putain de ‘Battery’ et ‘Damage Inc.’ et ‘Ride the Lightning’. Je ne veux pas voir ces vieux hommes fragiles qui ne peuvent plus boire de cocktails parce qu’ils ont peur de ce qu’ils deviendront. Putain !” Et :

“Je veux être un fan de [Metallica]. Je veux dire que je ne regarderai pas “Some Kind of Monster” parce que je ne veux pas que mes héros me soient enlevés.”

Lorsque le maestro de Metallica, James Hetfield, a entendu l’insulte lors d’une interview, il a réagi avec beaucoup de recul. Au lieu de se défendre ou de riposter à King pour sa critique, Hetfield a plutôt offert une réponse super rationnelle et tempérée :

“Bien sûr, oh, c’est probablement ce qu’ils ont vu, et ça a beaucoup de sens. C’est ce dont ils ont peur, vous savez ? Ils ne veulent pas vieillir. Tout le monde vieillit. Tout le monde traverse des épreuves. Il se trouve que nous avons vécu cela devant une caméra, et nous ne craignons pas de nous montrer à qui que ce soit, à n’importe quel moment.

C’est la pure liberté. Sortir ce film, c’était plus pour nous, je dirais. Je ne suis pas intéressé à montrer à tout le monde ma lessive sale, mais c’était une partie de la nature humaine. Ce n’était pas pour choquer qui que ce soit. Ce n’était pas pour faire de l’argent. Il n’y avait aucune autre intention cachée que de montrer ce que nous avons traversé à cette époque.”

Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous :





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.