Retrouve-nous

À la une

Thy Art Is Murder poste sur Instagram en soutien aux droits des personnes transgenres

Quentin Fossé

Publié

le

Thy Art Is Murder fait une publication sur Instagram affirmant soutenir les droits des personnes transgenres

Au milieu d’une récente controverse en ligne, le groupe de deathcore Thy Art Is Murder a pris la parole sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, pour clarifier sa position sur les droits des personnes transgenres. La publication du mercredi 23 août du groupe a mis en avant le drapeau transgenre, accompagné des mots “Nous tenons à être clairs, nous sommes avec vous”, suivi de l’emoji du drapeau transgenre. Ce geste est intervenu peu de temps après une publication controversée de CJ McMahon, le chanteur principal du groupe. Comme l’ont rapporté des médias tels que MetalSucks, McMahon avait partagé à nouveau une vidéo initialement publiée par le commentateur de droite Matt Walsh. La vidéo montrait une mère demandant à son jeune enfant son identité de genre dans un contexte apparemment dévalorisant. Les remarques virulentes de McMahon sur la vidéo, suggérant des sévices à la mère, ont suscité une importante réaction en ligne.

À la suite de cette controverse, McMahon a annoncé son départ des réseaux sociaux avec un message d’adieu. “Je quitte les réseaux sociaux pour de bon”, a exprimé McMahon, déclarant son intention de se concentrer sur le contenu lié au groupe et laissant entendre la possibilité de rejoindre OnlyFans, bien que la nature de son contenu proposé ait suscité des interrogations compte tenu des directives de la plateforme.

La récente publication de Thy Art Is Murder en soutien aux droits des personnes transgenres, bien que claire dans son message, n’a pas directement abordé les commentaires de McMahon. Certains observateurs ont qualifié la réponse du groupe de “tentative peu énergique”, notant l’absence de reconnaissance directe des déclarations controversées faites par leur chanteur. Certains estiment qu’il s’agit d’une capitulation face à l’indignation suscitée contre le groupe. Il convient également de noter que le groupe a désactivé les commentaires sur la publication, ne permettant à personne de répondre directement.

Il reste à voir comment cela affectera l’image et la réception du groupe, notamment alors qu’ils se préparent à la sortie de leur prochain album “Godlike”, prévu pour le 15 septembre. Pour plus de contexte sur l’origine de l’indignation, consultez les captures d’écran ci-dessous provenant de comptes tiers détaillant les événements.

Batteur, passionné de rock & métal depuis mon plus jeune âge, j'ai repris le site Hard Rock Mag en 2022 pour faire renaître de ses cendres ce magazine historique.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités
Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *