Retrouve-nous

À la une

La performance musicale la plus folle et violente de l’histoire du Saturday Night Live

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Le concert le plus insensé et violent de l’histoire de Saturday Night Live

En 1981, le groupe de punk rock Fear a livré une performance légendaire lors de l’émission “Saturday Night Live”, qui est considérée comme l’un des moments les plus chaotiques et controversés de l’histoire de l’émission, mais aussi de toute la télévision nocturne.

Un moment de chaos et de rébellion

Invité par le légendaire comédien John Belushi, grand fan du groupe, Fear était prêt à apporter l’énergie brute du punk à un public national. Ce qui s’est ensuivi a été un spectacle inoubliable de rébellion et de tumulte qui restera gravé dans l’histoire de la télévision en direct.

La performance a eu lieu lors de l’épisode d’Halloween, ajoutant une couche supplémentaire de malice à l’événement. Fear a commencé son set avec une ferveur agressive, jouant les chansons “New York’s Alright If You Like Saxophones” et “Beef Bologna”.

L’intensité de la musique a été accompagnée par le mosh pit frénétique qui s’est formé devant la scène, rempli d’enthousiastes du punk et de plusieurs musiciens notables de la scène. Des rumeurs persistent sur les personnes présentes dans le public cette nuit-là, mais on mentionne souvent des membres des Beastie Boys, Ian MacKaye de Minor Threat et Fugazi, ainsi que Tesco Vee de The Meatmen.

Le mosh pit est devenu un tourbillon de slam dancing et de stage diving, avec des membres du public hurlant et Fear encourageant le chaos. Le chanteur du groupe, Lee Ving, a provoqué le public et les téléspectateurs, créant une tension palpable qui se ressentait à travers l’écran.

Publicité

Alors que le set sombrait dans la folie, avec des citrouilles écrasées, des fans hurlant dans le micro et des équipements de scène endommagés, le réseau a coupé la publicité et Fear a été banni de SNL pour toujours.

Cette performance a laissé une marque indélébile dans l’histoire de SNL et du punk. C’était un moment où la nature imprévisible de la télévision en direct et le côté brut du punk rock se sont heurtés de plein fouet. Les histoires des musiciens qui auraient participé au mosh pit ne font qu’ajouter à la légende, symbolisant un moment d’unité et de rébellion dans la communauté punk.

La performance de Fear à SNL est donc rappelée non seulement pour le chaos qu’elle a provoqué, mais aussi pour être un moment essentiel qui a apporté l’éthique punk à un public plus large, démontrant la puissance de la musique live pour perturber, provoquer et revigorer. Regardez-la dans toute sa gloire ci-dessous :





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Publicité Suivez-nous sur Google Actualités
Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *