Retrouve-nous

À la une

L’UNICEF Pologne refuse le don de Behemoth en raison du “message” du groupe

Quentin Fossé

Publié

le

Behemoth
Sven Mandel, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

UNICEF Pologne refuse un don de Behemoth en raison du “message” du groupe

Le groupe polonais de blackened death metal Behemoth s’est récemment vu refuser un don par UNICEF Pologne en raison du “message” associé aux produits du groupe. Behemoth avait récemment lancé une action caritative en vendant des ours en peluche aux couleurs du groupe, avec l’intégralité des bénéfices reversés à une fondation qui aide les enfants dans le besoin. Cependant, UNICEF Pologne a décliné le don proposé par le groupe.

Le groupe a partagé sur Instagram la réponse qu’ils ont reçue de l’organisation, dans laquelle UNICEF Pologne explique que la nature des messages accompagnant les produits vendus par Behemoth ne leur permet pas de participer au programme de l’organisation. Behemoth exprime sa déception face à cette décision et demande à ses fans de suggérer d’autres fondations qui accepteraient leur don.

Cette décision de la part d’UNICEF Pologne soulève des questions sur la limite entre la liberté artistique et les valeurs d’une organisation humanitaire. Les produits de Behemoth sont souvent associés à l’imagerie satanique et à des messages provocateurs, ce qui peut être perçu comme incompatible avec l’image d’UNICEF, qui se concentre sur la protection des droits des enfants.

Cette affaire met en lumière le défi auquel sont confrontés les groupes de metal extrême lorsqu’ils souhaitent s’engager dans des actions caritatives. Leur esthétique et leurs messages peuvent être perçus comme controversés, voire offensants, ce qui peut entraîner des refus de la part d’organisations plus conservatrices.

Cependant, il existe également de nombreuses fondations et organisations qui acceptent les dons de groupes de metal extrême, reconnaissant que l’art et la musique peuvent être des moyens puissants de sensibilisation et de collecte de fonds. Behemoth pourra donc trouver d’autres partenaires pour soutenir des causes qui leur tiennent à cœur.

Publicité

En fin de compte, cette affaire met en évidence le pouvoir du metal et de la musique pour susciter des débats et remettre en question les normes établies. Behemoth continuera sans aucun doute à utiliser sa musique et son esthétique pour provoquer et engager des discussions, qu’elles soient positives ou négatives. Et qui sait, peut-être que leur prochaine action caritative trouvera un soutien inattendu.

Que pensez-vous du refus de UNICEF Pologne d’accepter le don de Behemoth en raison du “message” du groupe ?

Batteur, passionné de rock & métal depuis mon plus jeune âge, j'ai repris le site Hard Rock Mag en 2022 pour faire renaître de ses cendres ce magazine historique.