Retrouve-nous

À la une

Le groupe de Thrash légendaire accusé d’avoir inspiré un meurtre horrifiant

Kylian Lecore

Publié

le

the-legendary-thrash-band-accused-of-inspiring-a-horrific-murder
flickr user Gabriele, CC BY 2.0 , via Wikimedia Commons

Bien que la plupart des personnes ayant une compréhension même superficielle du heavy metal sachent que l’obscurité et l’agressivité derrière la musique et l’art qui lui est associé sont des choix esthétiques, le genre est un bouc émissaire pratique pour toutes sortes de transgressions sociétales.

Il y a une multitude de raisons à cela. Parfois, les médias, les politiciens et les leaders religieux choisissent d’utiliser des tactiques d’alarmisme pour attirer des personnes à leur cause. D’autres fois, des familles endeuillées espèrent désespérément donner un sens à une tragédie absurde. Pire encore, parfois les attaques viennent de notre propre camp, de ceux qui cherchent à échapper à leur propre responsabilité pour leurs actions odieuses.

Un meurtre brutal et inspiré par le metal

Elyse Pahler, une lycéenne de 15 ans, a été portée disparue de son domicile à Arroyo Grande, en Californie, le 22 juillet 1995. L’affaire est restée non résolue jusqu’à ce que Royce Casey, âgé de 17 ans, contacte la police avec une confession en 1996. Casey a conduit les autorités jusqu’à un bosquet d’eucalyptus situé à environ un quart de mille de la maison d’Elyse, où les restes partiellement momifiés de la jeune femme ont été retrouvés. Elle avait été étranglée, agressée sexuellement et poignardée 12 fois. Aucune des blessures d’Elyse n’était immédiatement mortelle. Elle a lentement saigné à mort.

Le groupe Hatred et les croyances sataniques

Outre Royce Casey, Jacob Delashmutt, âgé de 16 ans, et Joseph Fiorella, âgé de 15 ans, ont été inculpés de meurtre, d’implication dans un gang, de viol, de torture et de complot. Suite à ces arrestations, les procureurs ont soutenu que les trois adolescents étaient motivés par la croyance que Satan aiderait leur groupe, Hatred, s’ils commettaient un sacrifice de vierge en son nom.

Selon Casey, le complot de meurtre était l’idée de Fiorella et Delashmutt. Avant sa disparition, les adolescents se sont liés d’amitié avec Elyse et ont gagné sa confiance. Ils ont attiré la jeune femme dans le bosquet d’eucalyptus le soir de son meurtre sous prétexte de lui donner de la drogue. Les quatre ont fumé de la marijuana avant que Delashmutt ne passe une ceinture autour du cou d’Elyse, l’étranglant pendant que Fiorella la poignardait au cou. Après avoir lâché la ceinture, Delashmutt et Casey se sont relayer pour la poignarder.

Publicité

En raison de la position du corps, les autorités ont estimé que les adolescents sont revenus plusieurs fois sur les lieux du crime pour violer le cadavre. La mère de Fiorella a déclaré à la police que son fils avait accusé Delashmutt et Casey de nécrophilie. Dans le même temps, un ami de Delashmutt a raconté à la police que le jeune homme se vantait d’être revenu sur le corps pour avoir des relations sexuelles.

Les poursuites contre Slayer

La famille d’Elyse a intenté deux procès contre Slayer, affirmant que plusieurs chansons de l’album “Seasons In The Abyss” (notamment “Postmortem” et “Dead Skin Mask”) donnaient aux meurtriers des instructions pour “traquer, violer, torturer, assassiner et commettre des actes de nécrophilie” sur leur fille. En plus de demander des dommages et intérêts, les Pahlers visaient à mettre fin à ce qu’ils considéraient comme une pratique de commercialisation de musiques violentes auprès des mineurs.

Les poursuites ont été rapidement rejetées, le juge E. Jeffery Burke concluant: “Les paroles de Slayer sont répulsives et profanes. Mais elles ne dirigent pas ou n’instruisent pas les auditeurs à commettre les actes qui ont conduit au meurtre par torture d’Elyse Pahler.” Le sentiment de Burke a été confirmé par Delashmutt lors d’une interview accordée au Washington Post, où il déclare: “La musique est destructrice, mais ce n’est pas pour ça qu’Elyse a été assassinée. Elle a été assassinée parce que Joe [Fiorella] était obsédé par elle et obsédé par le fait de la tuer.”

Ayant conclu un accord de plaidoyer, Fiorella a été condamné à la réclusion à perpétuité avec une peine minimale de 26 ans. Casey a plaidé non contesté pour un meurtre au premier degré et a été condamné à la réclusion à perpétuité avec une peine minimale de 21 ans. Delashmutt a également plaidé non contesté pour un meurtre au premier degré et a été condamné à la réclusion à perpétuité avec une peine minimale de 26 ans.

Publicité

Les trois hommes restent incarcérés.





Publicité

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.

Publicité
Clique pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *