Retrouve-nous

News

Le bassiste de Trivium, Paolo Gregoletto, affirme que le Nu-Metal “était un genre très très mauvais dans son ensemble”

Kylian Lecore

Publié

le

Paolo Gregoletto de Trivium critique le nu-metal

Paolo Gregoletto, bassiste du groupe de metal Trivium, a récemment partagé son opinion sur le nu-metal, un genre musical controversé. Sur son compte Twitter, Gregoletto déclare que le nu-metal, “dans son ensemble, était un genre très mauvais”. Selon lui, une fois qu’on dépasse les premières couches de grands groupes qui ont survécu, le genre devient très sombre. Il affirme également que ceux qui prétendent le contraire sont des “malades”.

Des réactions mitigées

Les tweets de Gregoletto ont suscité des réactions mitigées de la part des internautes. Certains ont défendu le genre du nu-metal en soulignant qu’il avait été une porte d’entrée pour de nombreuses personnes dans la musique métal. Ils affirment que le fait de ne pas aimer le nu-metal ne signifie pas qu’il est mauvais. Face à ces réactions, Gregoletto a demandé aux utilisateurs de nommer d’autres groupes de nu-metal importants en dehors des grands noms tels que Korn, System of a Down, Slipknot, Limp Bizkit et Deftones.

Gregoletto a admis ensuite avoir des goûts “très normaux” en matière de nu-metal, précisant qu’il appréciait les grands groupes et ce qu’il avait vu à la télévision lorsqu’il était à l’école à la fin des années 90.

Qu’en pensez-vous ? Quels sont selon vous les groupes de nu-metal qui méritent davantage de reconnaissance et d’amour ?

À lire aussi :  Matt Heafy donne un coup de main à Frozen Soul pour la réalisation de son nouvel album

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.