Retrouve-nous

À la une

L’album Metal parfait de 1993 qui a brisé les attentes et redéfini le genre à jamais.

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Le parfait album de métal de 1993 qui a brisé les attentes et redéfini le genre à jamais

Les titans brésiliens du métal, Sepultura, se sont forgé une solide réputation dans les années 80 et au début des années 90 avec leurs sorties classiques inspirées du thrash et du death metal comme “Beneath The Remains” (1989) et “Arise” (1991).

Cependant, avec leur cinquième album studio “Chaos A.D.”, sorti en 1993, le groupe s’est aventuré en territoire inconnu, à la fois sur le plan sonore et thématique, influençant ainsi le genre métal à grande échelle.

Un changement stylistique significatif

Cet album représentait un départ stylistique significatif par rapport aux travaux antérieurs de Sepultura. Le groupe a adopté un son groove metal, ce qui contrastait fortement avec le thrash rapide et le death metal pour lesquels ils étaient connus.

Ce changement peut être comparé à l’évolution observée chez des groupes comme Pantera, indiquant une tendance plus large dans la scène métal du début des années 90 vers une approche axée sur le groove. Le son axé sur le rythme de l’album, associé à ses paroles politiquement chargées, le distingue de la plupart des musiques métal de l’époque.

Un rôle crucial dans l’évolution du genre métal

“Chaos A.D.” est souvent crédité d’avoir joué un rôle crucial dans l’évolution du genre métal et de l’avoir fait avancer. En grande partie, cela s’explique par le fait qu’il remettait en question les normes auxquelles on s’attendait d’un groupe de métal à l’époque, en particulier d’un groupe originaire du Brésil, un pays traditionnellement reconnu comme une puissance métal. L’impact de l’album a été tel qu’il a été cité comme un moment déterminant dans la musique métal, influençant d’innombrables groupes et musiciens qui ont suivi.

Publicité

Le cerveau de l’album, Max Cavalera, a récemment exprimé ses réflexions rétrospectives sur les raisons pour lesquelles l’album a été un tel bouleversement :

“‘Chaos A.D.’ commence avec le battement de cœur de [mon fils] Zyon. C’est un album très spécial. C’est presque comme un moment déterminant dans le métal, l’un de ces albums qui ont brisé le moule, montrant comment le métal peut être. Parce qu’avant ‘Chaos A.D.’, tout était super rapide et agressif, et je pense qu’avec ‘Chaos A.D.’ nous avons montré qu’il y a une autre façon de faire de la musique agressive, un peu plus lente et axée sur le groove, avec des morceaux comme ‘Territory’, ‘Slave New World’ et ‘Refuse/Resist’.”

Aujourd’hui, la pertinence de l’album va au-delà de son innovation musicale. Il est souvent considéré comme plus actuel que jamais, reflétant des problèmes sociaux et politiques sombres qui continuent de résonner (malheureusement).

Son influence durable est un témoignage de la vision de Sepultura et de sa volonté d’expérimenter et de repousser les limites du genre métal. Il est susceptible d’être salué comme un classique pour les générations à venir.





Publicité
À lire aussi :  Slipknot présente de nouveaux masques et (probablement) Eloy Casagrande à la batterie

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Hard Rock Mag