Retrouve-nous

À la une

L’album parfait de 1995 qui a changé à jamais le Stoner Metal

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

Le chef-d’œuvre de 1995 qui a changé le Stoner Metal à jamais

En 1995, la scène métal a été témoin d’un bouleversement majeur avec la sortie de “NOLA”, le premier album du groupe américain Down.

Ce chef-d’œuvre non seulement a défini un genre, mais il a également témoigné du pouvoir de la collaboration entre des musiciens chevronnés. La création de “NOLA” et son influence durable sur le Stoner Metal racontent une histoire de synergie artistique, de talent brut et de musique transcendant les genres.

La formation du groupe

Down a été formé techniquement en 1991, émergeant de la vibrante scène métal de La Nouvelle-Orléans. Le supergroupe était composé de Phil Anselmo (Pantera), Pepper Keenan (Corrosion of Conformity), Kirk Windstein (Crowbar), Jimmy Bower (Eyehategod) et Todd Strange (Crowbar).

Le nom du groupe, Down, est un clin d’œil à leurs racines du Sud, tandis que “NOLA” est une abréviation de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, où le groupe a été formé.

Publicité

La création de “NOLA”

La création de “NOLA” a été un processus unique. Ce n’était pas seulement un album ; c’était une convergence d’idées de musiciens déjà établis dans leurs groupes respectifs. Après que la rumeur d’une démo circulait dans la scène (propagée de manière organique par les membres du groupe qui distribuaient des copies au hasard pendant leurs tournées avec leurs groupes principaux), les membres ont finalement trouvé le temps d’écrire et d’enregistrer un album complet.

Pour cet album, les membres ont apporté leurs styles et influences distincts, créant un son plus lourd et plus mélodique que le Stoner Metal typique. Les sessions d’enregistrement étaient sporadiques, s’adaptant aux engagements des membres dans leurs groupes principaux, ce qui a ajouté une sensation brute et non polie à l’album.

À lire aussi :  Les 10 meilleures pistes d'ouverture sur les albums de Heavy Metal

“NOLA” est caractérisé par ses riffs de guitare lourds et boueux, des paroles profondément personnelles et la polyvalence vocale d’Anselmo. Des chansons comme “Stone the Crow” et “Bury Me in Smoke” mettent en valeur la capacité du groupe à mélanger le heavy metal avec le rock sudiste, le blues et des éléments de boue, créant un son à la fois unique à l’époque et profondément enraciné dans l’héritage musical du Sud américain.

L’héritage de “NOLA”

La sortie de l’album a été un succès critique et commercial, surprenant beaucoup de gens qui ne s’attendaient pas à ce qu’un projet parallèle attire autant l’attention. “NOLA” a non seulement solidifié le genre du Stoner Metal, mais il a également influencé toute une génération de musiciens. Il a montré que les projets parallèles pouvaient être plus que de simples exutoires artistiques, ils pouvaient être révolutionnaires.

L’influence de “NOLA” va au-delà du Stoner Metal. Il a repoussé les limites du heavy metal, encourageant les musiciens à expérimenter différents genres. Le succès de l’album a ouvert la voie à d’autres projets collaboratifs et supergroupes, mettant en évidence le potentiel créatif de ces initiatives.

Publicité

Aujourd’hui, “NOLA” reste un album emblématique du Stoner Metal. Son héritage est évident dans les nombreux groupes qui s’inspirent de son son unique et de son esprit collaboratif. Le premier album de Down n’a pas seulement changé le Stoner Metal ; il a redéfini ce qui était possible dans le genre, mélangeant les styles musicaux et les talents pour créer quelque chose de vraiment intemporel.





Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.