Retrouve-nous

À la une

Kerry King affirme que son nouveau projet solo est une “extension de Slayer”

Kylian Lecore

Publié

le

Kerry King considère son nouveau projet solo comme une extension de Slayer

Slayer signifie beaucoup pour Kerry King, tellement que son nouveau projet solo est considéré comme une « extension » du légendaire groupe de thrash metal.

Formé en 1981, Slayer, originaire de Huntington Park, en Californie, s’est imposé comme l’un des groupes les plus importants de l’histoire du heavy metal. Tout au long de leur carrière de 38 ans, King a contribué à la création des 12 albums de Slayer.

Un nouveau projet après la dissolution de Slayer

Le groupe a pris sa retraite en 2019, mais peu de temps après sa dissolution, il est apparu que King travaillait sur un nouveau projet. Plus tard cette année, nous pourrons enfin entendre sa nouvelle formation et peut-être même en tant que Very Special Guest du Hellfest 2024, qui sait ?

King, dans une nouvelle entrevue avec Metal Hammer, parle de son nouveau projet et explique comment il le considère comme une « extension » de Slayer et à quel point Slayer est important pour lui. Selon le guitariste :

Publicité

« Si j’avais jamais essayé quelque chose de différent, ce serait le moment. Mais non, je n’ai vraiment pas envie de faire quelque chose de différent. Si je n’étais pas dans Slayer, je serais un fan de Slayer. Donc oui, je pense que c’est une extension de Slayer, et je pense que beaucoup de gens penseront que c’était peut-être le prochain album. Je suppose que peut-être 80% de cela aurait été, peut-être que ce serait exactement ce que je mets sur celui-ci. À mes yeux, je pense que c’est une extension définitive, une suite à Repentless [le dernier album de Slayer en 2015]. »

Il ajoute également :

« Il y a certainement des choses rapides dessus. Ce n’est pas la chose la plus rapide que j’ai jamais faite, mais j’ai fait des choses assez rapides. Il y a certainement des vitesses herculéennes atteintes sur cet album, mais il y a du lourd. Il y a des choses punk. Il y a des choses doom. À peu près tous les aspects de tous les types de musique que nous avons faits dans notre histoire, je pense que vous les trouverez sur cet album. »

Un projet avec des membres permanents

King précise :

« Pour moi, la plus lente est similaire en termes d’ambiance à “When The Stillness Comes” de Repentless. Celle-là est vraiment cool et effrayante. Et puis il y en a une où toute mon intention était d’écrire quelque chose comme “Animal Magnetism” des Scorpions croisé avec le “chug” de Hell Awaits. Celle-là s’est mise en place assez rapidement. J’aime beaucoup cette chanson. Enfin, j’aime vraiment toutes les chansons, mais celle-là a une ambiance différente. »

Quant aux membres qui composent son nouveau projet, King déclare :

« Mon intention est que tous ceux qui sont sur l’album soient dans le groupe, espérons-le, pour toute sa durée. »

À quel point êtes-vous enthousiasmé à l’idée d’entendre le nouveau projet solo de Kerry King ? Comment vous sentez-vous en entendant de sa part que le groupe est une « extension » de Slayer ?





Publicité
À lire aussi :  Alex Webster de Cannibal Corpse se sent "chanceux" que les Kardashians portent leurs produits dérivés

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.