Retrouve-nous

À la une

David Ellefson parle de la liberté de porter à nouveau des T-shirts Metallica

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

David Ellefson parle de sa liberté de porter à nouveau des t-shirts Metallica

En octobre dernier, l’ancien bassiste de Megadeth, David Ellefson, a partagé qu’étant donné qu’il n’est plus dans le groupe de thrash metal de Los Angeles, il peut “enfin porter à nouveau [ses] t-shirts Metallica“. Comme on peut l’imaginer, ce sentiment a attiré beaucoup d’attention. Lors de cette même discussion, il a également partagé qu’il est “toujours allé voir Metallica” en concert, peu importe les tensions entre eux et Dave Mustaine.

Une nouvelle interview de David Ellefson

Lors d’une nouvelle conversation avec Tulsa Music Stream, Ellefson a développé ce commentaire passé sur ses t-shirts Metallica, expliquant d’où il venait.

Concernant ce commentaire sur les t-shirts Metallica, l’ancien bassiste de Megadeth déclare : “Écoutez, j’ai dit ça un peu comme une blague. Dans l’autre groupe dans lequel j’étais, vous n’arriviez pas au soundcheck avec un t-shirt Metallica. Je veux dire, croyez-moi. Et quiconque a été proche de ça comprendrait – tous les membres du groupe diraient : ‘Oh oui, non, il n’y a aucun putain de moyen que tu portes un t-shirt Metallica’”.

À la suite de cela, on demande à Ellefson s’il ressent une nouvelle liberté dans sa carrière post-Megadeth, et bien qu’il réponde oui, il précise qu’il ne cherche pas à critiquer le groupe. À propos de cette nouvelle liberté, Ellefson partage ce qui suit :

“Complètement. Cent pour cent. Et encore une fois, je ne veux pas revenir là-dessus, mais bien sûr. Je ressens vraiment une nouvelle liberté.

Publicité

“Regardez, la vie se déplace à travers ses différentes vagues et marées. Et j’ai déjà été ici, sans jouer dans Megadeth. J’utilise ces saisons de la vie comme un moyen de vraiment déployer mes ailes et de voler, mec. Je veux dire, regardez, qui j’étais dans Megadeth, je l’étais parce que c’est qui je suis. Ce n’est pas comme si je jouais juste un rôle de quelqu’un que je ne suis pas, et maintenant j’enlève la cape et soudainement je suis Clark Kent en dehors de Megadeth. Pour ceux qui sont assez vieux pour connaître Superman, c’est une référence à Superman. Donc je ne suis pas là pour dire du mal de ça du tout.

À lire aussi :  Le groupe immense qui a changé son nom à cause du Black Metal

“Mais quand vous entrez dans une nouvelle saison – et je dis saison avec ça, parce que c’était la majeure partie de ma vie d’adulte, en tant que membre de ce groupe. Mais maintenant, et à cet âge, je suppose, il y a de nouveaux horizons, il y a de nouvelles choses à faire. Et je pense que l’une des peurs, c’est : qu’est-ce que je vais faire ? Où vais-je aller ? Et honnêtement, je n’avais pas ça cette fois-ci [après ma dernière sortie de Megadeth]. Il y a 20 ans, en 2002, lorsque le groupe s’est séparé, c’était du genre ‘Oh, merde. Maintenant, qu’est-ce que je vais faire ?’ Mais maintenant, à ce stade, après avoir fait les ‘Big Four’ [concerts avec Metallica, Megadeth, Slayer et Anthrax], remporté le Grammy, fait toutes ces grandes choses, l’héritage est sécurisé, c’est cimenté, ma participation à cela est pour toujours gravée dans les flammes du heavy metal, si vous voulez. Alors maintenant, c’est un peu profiter de la vie. Je ne joue même pas de musique tous les jours. Il m’est difficile de rester trop longtemps à la plage à me relaxer, mais je commence à me détendre un peu.

“Il y a d’autres choses que je peux faire qui ne sont pas toujours liées à la musique non plus. Et je dis ça alors que je venais de jouer quelques chansons, de jouer de la basse avant l’interview. Donc, c’est qui je suis, n’est-ce pas ? Je veux dire, ce n’est pas comme s’il y avait un autre gars dans l’autre pièce. Ce que vous voyez, c’est ce que vous obtenez.”

À lire aussi :  Dan Lilker parle de son retour dans Anthrax pour la première fois en 40 ans





Publicité

Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.

Hard Rock Mag