Retrouve-nous

À la une

Dave Mustaine n’est pas la seule star qui a failli être virée de Metallica

Kylian Lecore

Publié

le

Dave Mustaine
Tudor Iodăchescu, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Metallica : un membre du groupe aurait pu être renvoyé avant la fin de la tournée

Dans les annales du metal, certaines rumeurs résonnent plus fort que d’autres. Fraîchement revenu d’une tournée avec Ozzy Osbourne, Metallica – sur le chemin de la déification thrash avec le succès de leur album Master Of Puppets – était prêt à dominer le monde du metal en 1986. Les légendes en devenir d’Anthrax étaient le groupe de soutien lors de la tournée infâme de Metallica à l’étranger qui devait culminer en un crescendo tragique. La disparition prématurée de Cliff Burton dans un accident de bus a créé une dissonance dans la grandiose symphonie de leur ascension.

Un renvoi évité de justesse

Mais même si la mort n’avait pas joué sa carte cruelle, Metallica aurait pu terminer la tournée avec un membre de moins. Lors d’une interview en 2009 avec Rolling Stone, Dave Mustaine, ancien guitariste de Metallica et chanteur de Megadeth, a déclaré :”C’est ce que Scott (Ian, guitariste d’Anthrax) m’a dit. Il a dit que lorsque Metallica est rentré chez eux, James (Hetfield, chanteur), Cliff et Kirk (Hammett, guitariste) allaient virer Lars.”

Bien qu’il ait initialement nié avoir jamais dit cela à Mustaine, Scott Ian a finalement confirmé la rumeur en 2014. “Ils ne pouvaient plus supporter d’être dans le groupe avec [Ulrich] et en avaient assez de lui”, a écrit Ian dans son autobiographie I’m The Man: The Story Of That Guy From Anthrax. “Je n’ai pas demandé pourquoi ils voulaient virer Lars. Je pensais que c’était parce qu’ils voulaient un meilleur batteur, mais apparemment, il y avait aussi beaucoup de problèmes commerciaux en coulisses avec lesquels ils n’étaient pas ravis.”

Malgré tout, Scott Ian a estimé que James Hetfield, Kirk Hammett et Cliff Burton auraient probablement empêché ce renvoi, mais le mécontentement était bien réel. Dans une interview avec Sid Black, il a déclaré : “Je pense honnêtement que cela ne se serait pas produit. Croyez-moi, j’y ai beaucoup réfléchi au fil des années. Je pense honnêtement que la tournée aurait été terminée et que les esprits se seraient calmés, peut-être, et je ne pense pas que le changement aurait eu lieu. C’est ce que je crois.”

À lire aussi :  Jacoby Shaddix croit toujours que Papa Roach sera l'un des "prochains Metallicas" : "Je veux devenir un artiste légendaire"

Lars Ulrich répond aux rumeurs

Deux ans après la publication du livre de Ian, le guitariste Kirk Hammett a finalement abordé le sujet. “Vous savez, c’était juste une vieille chose”, a-t-il déclaré à PYX 106 en 2016. “Je pense qu’à un moment donné, nous étions en colère contre Lars, vers 1985 ou quelque chose comme ça. Nous étions mécontents, et nous avons peut-être murmuré quelque chose à quelqu’un. Et cette personne a peut-être amplifié les choses bien plus que ce qu’elles étaient en réalité.”

Publicité

Lars Ulrich a semblé prendre les rumeurs avec philosophie, reconnaissant qu’il y avait eu des périodes de friction et de malaise au sein du groupe. Interrogé à ce sujet dans une interview avec Metal Forces, Ulrich a déclaré : “Ce n’est certainement pas quelque chose dont j’ai jamais été conscient… Mais je peux vous dire qu’il y a eu d’autres moments où nous avons connu des frictions avec tel ou tel membre du groupe, et où les choses étaient un peu gênantes avec tel ou tel gars en particulier.”

Au fil des années, Metallica a réussi à aplanir les tensions avec Ulrich. Hammett a loué la détermination et la motivation d’Ulrich, reconnaissant son rôle essentiel dans le succès du groupe. “Pour être totalement honnête, [Lars] a beaucoup de détermination, et c’est en partie la raison pour laquelle j’aime cet homme”, a-t-il déclaré à PYX 106. “Sa détermination et sa motivation sont tout simplement si intenses, vous savez.”





Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.