Retrouve-nous

À la une

Bruce Dickinson regrette d’avoir traité un fan d’Iron Maiden de “connard grec”

Kylian Lecore

Publié

le

Iron Maiden
Frank Schwichtenberg, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Bruce Dickinson regrette ses mots envers un fan d’Iron Maiden lors d’un concert

Lors d’une récente interview avec Sakis Fragos de Rock Hard Greece, Bruce Dickinson a discuté de son prochain album solo, ‘The Mandrake Project’, et a exprimé des regrets quant à ses choix de mots envers un fan d’Iron Maiden lors d’un concert passé, affirmant qu’il aurait dû choisir son insulte avec plus de précaution.

L’incident s’est produit le 16 juillet 2022, lors d’un concert d’Iron Maiden au Stade Olympique. Dickinson s’est énervé lorsqu’il a vu un fumigène s’allumer alors qu’ils commençaient leur dixième chanson, ‘The Number of the Beast’. Il s’est inquiété que la fumée puisse nuire à sa capacité de chanter et a déclaré (non-traduit) :

“The c*nt with the f*cking flare, I’ve gotta sing up here. You f*cking c*cksucker. You Greek c*nt. All right. I’ve gotta f*cking sing. All right. F*ck you.”

Bruce réfléchit à l’incident du fumigène

Alors que ses camarades de groupe jouaient le début de ‘The Number of the Beast’, Bruce a rapidement quitté la scène, espérant que la fumée disparaisse. Mais lorsqu’il est revenu et a recommencé à chanter, il était visiblement désynchronisé avec le groupe. En parlant de cet incident, il a partagé ce qui suit lors d’une nouvelle discussion :

“Oh, le type qui balance sa chose et tout le reste. Vous savez quoi ? J’ai probablement mal deviné sa nationalité [Rires]. J’ai juste perdu mon calme parce que c’était tellement… Cette activité que très, très peu de gens font est tellement égoïste et perturbante. Ils pensent que c’est vraiment cool. En réalité, ce n’est pas à propos du groupe. Ce n’est pas à propos du public.”

Reconnaître l’erreur linguistique

Le chanteur a continué, expliquant davantage son mécontentement face à la situation :

Publicité

“Il s’agit d’eux attirant l’attention uniquement sur eux-mêmes et causant du tort aux personnes autour d’eux qui ont cette chose, cette chose extrêmement toxique qui vole autour. Bien sûr, si vous êtes asthmatique, si vous n’avez pas eu de problèmes pulmonaires, ‘Oh, on se moque d’eux. On va juste remplir l’endroit de fumée, parce que ça me fait me sentir important,’ c’est leur attitude. Cela m’agace profondément. De toute façon, ouais, j’ai perdu mon calme. Je n’aurais pas dû l’appeler un cn grec ; j’aurais juste dû l’appeler un cn [Rires].”

‘The Mandrake Project’ doit sortir le 1er mars via BMG. Bruce a travaillé étroitement avec Roy ‘Z’ Ramirez, qui a joué à la fois de la guitare et de la basse lors de l’enregistrement dans le Doom Room de Los Angeles. L’équipe comprenait également le claviériste Mistheria et le batteur Dave Moreno, qui ont tous deux joué sur le précédent album solo de Bruce, ‘Tyranny Of Souls’, en 2005.

À lire aussi :  Bruce Dickinson parle de Spotify qui exploite les artistes : "Les nouveaux groupes peuvent à peine se permettre de commencer"

Spécialisé dans du metal typé core il y a une bonne dizaine d'années, j'ai commencé en tant que chanteur en 2015 dans mon premier groupe Collide With Your Pride. À sa fin il y a deux ans, j'ai co-fondé Fight For Fate avec "Giant ". On a depuis recruté deux membres, sorti un E.P et plusieurs singles, avec très probablement le premier long-play du groupe cette année. On est actuellement un groupe de 4 prêt à en découdre.

Hard Rock Mag