Retrouve-nous

À la une

10 albums de Metal brillants des années 2000 que vous n’avez probablement jamais entendus

Cyril "Sinners 6" Richard

Publié

le

10 Albums de Metal Brillants des Années 2000 Dont Vous n’Avez Probablement Jamais Entendu Parler

Les lecteurs de The Pit adorent Metallica et Slipknot, mais il est clair qu’ils ont également une grande envie de découvrir des groupes moins connus. Et nous, on adore parler de groupes de metal. Surtout ceux que nous pensons mériter plus d’attention. Alors, sans plus tarder, voici 10 albums sortis dans les années 2000 que nous considérons comme étant criminellement sous-estimés et qui méritent largement votre attention. Profitez-en !

Black Breath : Sentenced To Life (2012)
Avec la sortie de “Sentenced To Life”, les brutes de Seattle, Black Breath, étaient à l’avant-garde des groupes américains mélangeant le son classique d’Entombed avec des sonorités hardcore modernes. Ces gars-là ont connu un bref moment de buzz palpable après la sortie de cet album, mais ont malheureusement été mis de côté en raison d’une grave blessure subie par leur batteur lorsqu’il a été renversé par une voiture. De notre point de vue, leur absence a malheureusement tué l’élan qui se créait. Et puis leur bassiste est tragiquement décédé en 2019. Malgré les épreuves, cet album reste l’un des meilleurs albums de metal de la décennie passée, sans aucun doute.

Dead In The Dirt : The Blind Hole (2013)
Le mot “brutal” est souvent utilisé dans cette liste, mais “The Blind Hole” le mérite vraiment. Cet album mélange de manière fluide le grind, le crust et le hardcore brutal d’une manière mémorable. 22 chansons de terreur sonore en 24 minutes. Appréciez ou tremblez.

Elder : Reflections of a Floating World (2017)
Bien que cet album soit le moins “lourd” ou “brutal” de cette liste, ce groupe mérite d’être ici pour avoir parfaitement intégré les meilleurs éléments du doom, du metal et du rock progressif de manière absolument magnifique sur l’album “Reflections of a Floating World” en 2017. Si Mastodon, Graveyard, Russian Circles et Witchcraft avaient un enfant (très beau). “Reflections of a Floating World” par Elder.

Publicité

Generation of Vipers : Coffin Wisdom (2016)
Facilement le groupe le plus sous-estimé de cette liste, ce trio du Tennessee a sorti des albums incroyables depuis des années sans faire de bruit. La description du groupe sur leur Bandcamp n’est pas loin de la vérité : Imaginez si Amebix et Quicksand écrivaient des chansons sur la numérologie et la sorcellerie ou si Godflesh et Helmet écrivaient des chansons sur la paralysie du sommeil et la paranoïa psychotique, vous auriez au moins un pied sur le bon chemin. Cet album est un morceau de metal sombre et écrasant, qui prend son temps avant d’exploser dans un final dévastateur qui vaut la peine d’attendre, sur chaque chanson.

Conjurer et Pijn (collaboration) : Curse These Metal Hands (2019)
En tant que fan de metal, il n’y a pas grand-chose de plus cool que lorsque deux groupes déjà incroyables se réunissent pour créer quelque chose de plus puissant et mémorable que leurs travaux en solo. Comme Emma Ruth Rundle et Thou, Cult of Luna et Julie Christmas, Chelsea Wolfe et Converge, nous avons vu des albums collaboratifs vraiment brillants sortir de l’underground metal au cours des 5 dernières années. Cette collaboration écrasante, mais magnifique, entre Pijn et Conjurer ne fait pas exception. À écouter absolument.

7 angels 7 plagues : Jhazymyne’s Lullaby (2001)
Selon nous, il s’agit de l’un – si ce n’est le meilleur – album de metalcore jamais enregistré. Avant le maquillage et les jeans moulants et les conneries de crabcore, il s’agissait d’un mélange authentique de brutalité hardcore allié à une sensibilité mélodique magnifique. Le groupe s’est malheureusement séparé juste au moment où ils commençaient à connaître un succès, la plupart des membres formant rapidement le groupe beaucoup plus connu Misery Signals. Un véritable joyau d’album qui reste malheureusement toujours sous-estimé.

Arsis : A Celebration Of Guilt (2004)
Un mélange presque parfait de melodeath qui sera instantanément apprécié par tous les fans d’At The Gates, Carcass, etc. Si ma mémoire est bonne, le cerveau du groupe, James Malone, a eu de nombreux problèmes de santé qui ont conduit Arsis à annuler fréquemment des tournées de grande envergure. Incapable de promouvoir correctement leurs albums, le groupe n’a malheureusement jamais reçu l’attention qu’il méritait vraiment. Petit fait amusant : Malone a écrit et joué tous les instruments de l’album.

Dead To Fall : Villainy And Virtue (2004)
Un autre groupe qui s’est glissé juste avant que le metalcore ne devienne n’importe quoi au début des années 2000, “Villainy And Virtue” de Dead To Fall était un morceau brutal de breakdowns mosh-tastiques mélangés à des mélodies accrocheuses à la “Slaughter of the Soul”. Et sans rien enlever au reste des membres du groupe, nous pensons que ce n’était pas une coïncidence que le groupe ait sorti son meilleur effort à ce jour après avoir recruté Matt Matera, ancien guitariste de 7 angels 7 plagues.

Publicité

Burnt By The Sun : Soundtrack to the Personal Revolution (2002)
Un chef-d’œuvre brutal et groovy du metalcore du début des années 2000, réalisé par le génie de la batterie Dave Witte de Human Remains, Municipal Waste, etc., Mike de Endeavor et bien d’autres. Si vous aimez le son des os qui se brisent, le voici.

Burst : Origo (2005)
“Origo” était le quatrième album des Suédois du prog metal Burst. Un brillant opus qui rassemble le meilleur de Mastodon, Neurosis et Isis, le groupe n’a jamais vraiment obtenu le respect qu’il méritait aux États-Unis car il ne s’est pas maintenu de manière constante. Heureusement, ils se sont reformés l’année dernière et ont prévu quelques tournées. Un groupe à voir absolument en concert s’ils passent près de chez vous cette fois-ci. Et ne manquez pas ça, ce sera probablement votre dernière chance si leur histoire passée est un indicateur de leur longévité.





Je suis guitariste-chanteur, je fais parti de nombreux projet musicaux mais je suis désormais dans le groupe Skydrol, j’écoute, joue du Metal et tout ce qui touche à cette scène depuis plus de 15 ans désormais.